Injustice sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2194 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’INJUSTICE SOCIALE DANS L’OEUVRE CLAUDE GUEUX

Dans la société actuelle on trouve des situations incroyables qui sont dirigés, disons, à certain public ou classe sociale, c’est-à-dire que les injustices sont proprement faites pour ceux qui vivent dans un monde ou échelle bas.
Pour développer ces commentaires on va réaliser des recherches pour soutenir et pour vérifier ce qu’on dit lesautres études par rapport aux injustices sociales, ses conséquences, ses résultats envers une personne, dans une famille ou dans une situation spécifique.
On va prendre en compte la nouvelle Claude Gueux pour faire l’analyse et approfondir un peu plus en ce qui concerne certains thèmes comme : l’injustice comme principal objectif, bien sûr, la misère humaine et les traits des personnes qui ont lepouvoir et en profitent, la solution de mourir ou tuer comme une porte pour s’enfuir des problèmes et la dignité humaine contre un système dans la société qui n’est que une façon pour soutenir le peuple.
Pour citer un fameux nouvelliste et auteur dramatique français une phrase de son œuvre Silhouette du scandale Marcel Aymé (1902-1967)
« L'injustice sociale est une évidence si familière, elle estd'une constitution si robuste, qu'elle paraît facilement naturelle à ceux mêmes qui en sont victimes. »
Il est convenable dire que l’injustice sociale apparaît comme un acte qui vient du résultat entre le pouvoir et la création des lois dans une société qui doit devenir soumise à cause des diverses situations des personnes qui cherchent une solution à des problèmes soient économiques, sociales oureligieux.
Par rapport, aux idées de Rousseau, philosophe et écrivain français ; il est essentiel se mettre d’accord entre les personnes et chercher un contrat qui garantit les droits de l’homme et sa sécurité mais il est suffit établir seulement ces types de lois ou des contrats pour maintenir l’ordre dans une société sans tomber aux erreurs communs du sentir humain : devenir injuste etrésoudre sans termes objectifs et définis pour l’homme.
En admettant qu’il soit possible respecter les normes de la société il faut bien étudier les motifs qui poussent aux personnes à ne pas les accomplir d’une façon intégral. Même si on est d’accord que les règles sont faites pour l’homme on sait que le statu social ne permet pas que ces normes soient bien appliquées parce que la justice devient deplus en plus pour les secteurs pauvres et sans pouvoir.
Il est important faire un analyse de ce que la société produit et les facteurs qui incitent à avoir des comportements comme celui de Claude et ceux-ci pourraient bien en expliquer :
* Le manque des nouvelles formes d’établir une solution aux problèmes généraux de la société : la création de travaux pour ceux qui n’ont pas d’étudesprofessionnels, l’éducation publique formelle et obligatoire avec des ressources données par l’Etat, la réelle formation des prisons pour mettre en valeur l’insertion des prisonniers de nouveau à la société.

* La préparation des juges et des personnes professionnelles en matière du droit pour bien résoudre les situations dans tous les niveaux. Le manque de cette préparation a comme résultat de plusen plus les injustices.

* L’éducation fondamentale et l’obligation de l’État pour accomplir et garantir l’utilisation de cet outil. L’éducation vient à fournir une espace vide pour que les personnes soient insérées dans le monde en évolution.
Quant à réponses, il n’y aura qu’attendre pour savoir si le temps et l’expérience résoudront les problèmes que la société présente. Enfin,l’injustice sociale c’est la mauvaise solution aux problèmes par les personnes chargées du système, d’une conséquence des lois pour maintenir l’ordre et chercher un coupable ou plus spécifiquement, la réaction de l’homme pour trouver sa propre nature sauvage.
LA PEINE DE MORT : UNE MÉCANISME DU SYSTÈME POUR SE SOUTENIR.
La peine de mort, c’est plutôt un outil pour justifier l’autorité des personnes...
tracking img