Innov

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1844 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
GESTION DE L’INNOVATION


7 WAYS TO FAIL BIG
Introduction
Le texte traite de 750 cas d’entreprise, qui bien malgré leur bonne gestion opérationnelle, les décisions stratégiques prises par leurs dirigeants ont manqué de clairvoyance, ce qui leur a causé certaines difficultés.
L’étude a été menée sur un échantillon d’entreprises parmi les fleurons de l’économie américaine, dans lebut de servir de repère en matière de stratégie et s’étend sur 25 ans entre 1980 et 2005.
Les auteurs sont partis des constats réels de cuisants échecs de ces entreprises pour mettre l’accent sur sept erreurs qu’il faut absolument éviter pour faire marcher son activité.
Les erreurs fatales : Des investissements ahurissants sans aucun retour, des pans entiers de business ravagés, desfaillites à lapèle. C’est quoi la raison de ces échecs ? Pourquoi certains dirigeants enlisent leurs structures dans des voies chaotiques ?
C’est très reluisant parfois d’adopter une stratégie qui a récolté des lauriers en faisant ses preuves dans certaines entreprises. Cependantest ce que toute stratégie est valable pour tout genre de situations ? Pour démystifier les méandres de l’universstratégique et pour éviter les secousses d’un échec qui peut être fatal, on doit débusquer les signesprémonitoires qui comptent pour la majorité des débandades ; cela comprend des mouvements vers des marchés adjacents ou de même structure ; des rapprochements stratégiques sous forme de fusion pour des fins de synergies ; sansoublier pour autant des obstinations dans certaines directions alors que lemarché tire des sonnettes d’alarmes.
Pour entreprendre une stratégie quelconque ; un stratège avisé doitse poser les bonnes questions ; la stratégie en vue, est-elle viable à long terme ; les informations pertinentes, ont –elles eu le même écho dans toutes les oreilles ; est ce queles différents investisseurs sont sur la même longueur d’ondes.
En adoptant une vision objective du potentielstratégique, on place toutes les chances de notre côté pour faire le bon choix.
*Synthèse des textes* :
Synergetic Mirage
Mauvaise stratégie : la recherche d’une synergie à travers des entreprises possédant des forces qui sont complémentaires aux nôtres.
La raison de l’échec : La non prise en compte des différences culturelles qui peuvent débaucher sur des dysfonctionnementsorganisationnels.
Exemple dans le texte : Bien que leur fusion ait été plébiscitée ; les deux opérateurs du marché de l’assurance aux Etats unis Unum et Provident n’ont pas tenu compte des différentes méthodes qu’avaient les équipes de vente de chaque entreprise , le rapprochement entre les deux géants a ainsi débouché sur des attitudes hostiles de la part des forces de ventes respectives ; ets’est soldé à la fin par un échec patent des deux cotés ainsi qu’une débâcle financière de Unum .
Faulty Financial Engineering Mauvaise stratégie : les auteurs mettent en garde les innovateurs contre des pratiques financières agressives qu’il faut absolument éviter comme le montrent la crise des subprimes et l’histoire de la compagnie Green Tree.
Cette histoire souligne les deuxprincipaux problèmes des stratégies d’ingénierie financière :
D'abord, ils peuvent produire de mauvais produits financiers, comme des hypothèques et des crédits faciles, qui attirent des clients dans le court terme mais exposent tant acheteurs que vendeurs à des risques excessifs sur le long terme. Ils peuvent aussi encourager plus de financement. Le modèle de Green Tree étaitassez élégant dans la mesure où la société pouvait emprunter des fonds à court terme à des taux assez bas et prêter à des taux beaucoup plus élevés. Mais il était également douteux dans la mesure les défauts de ce produit hypothécaire étaient devenus apparents.
Stubbornly Staying the Course
Kodak que nous analyserons plus en profondeur par la suite.
Mobile Media...
tracking img