Innovation au maroc

Pages: 5 (1220 mots) Publié le: 9 février 2013
Royaume du Maroc

Direction des Etudes et des Prévisions financières

La recherche au Maroc
Octobre 1997

Document de travail n° 23

La recherche au Maroc
Octobre 1997

2

1- Etat des lieux
Les dépenses en matière de recherche et de développement au niveau national représentent 0,3% du PIB au Maroc contre 0,6% en Pologne, 0,7% en Afrique du Sud, 1% en Hongrie et Brésil et 3% enArgentine, d’après l’Observatoire de la Compétitivité du Ministère de l’Industrie. Les raisons de l’insuffisance de l’effort de recherche et de développement dans notre pays sont précisées ci-après.

1-1 Le caractère limité du transfert technologique
Ce transfert s’effectue dans une proportion importante par l’acquisition de biens d’équipement qui représentent au Maroc près de 20% de l’ensembledes importations en 1995 contre 26% au Brésil, 29% au Chili, 36% en Argentine, 38% en Thaïlande et 50% en Malaisie.

1-2 Les spécificités du tissu productif
La structure du tissu productif est dominée par les petites et moyennes entreprises et les petites et moyennes industries ( PME/PMI). En effet, 74% des établissements dans l’industrie de transformation ont un effectif inférieur à 50emplois. Les entreprises réalisant plus de 2 millions de dirhams par an de chiffre d’affaires en 1993 représentent à peine 34% du nombre d’établissements soumis au régime d’imposition du bénéfice net réel (20% pour ceux réalisant plus de 5 millions de dirhams par an). Une autre contrainte provient du fait qu’une part importante du tissu productif reste à l’abri de la concurrence étrangère,particulièrement dans le domaine de la production de biens manufacturés. Les exportations de ces produits en % du PIB sont de 11% au Maroc en 1995 contre 17% pour le Mexique, 20% pour la Hongrie et 74% pour la Malaisie (d’après l’Observatoire de la Compétitivité). Le taux d’exportation est plus faible dans les entreprises où il n’y a aucune participation étrangère au capital . Il est de 23,4% de la valeurajoutée en 1995 contre 29% pour les entreprises à participation étrangère, d’après l’enquête industrielle. Le niveau de protection effective de notre tissu industriel reste encore élevé, malgré les baisses enregistrées durant les dernières années en matière de droits de douanes. Cette situation s’explique par la faiblesse relative du taux de valeur ajoutée de nos entreprises industrielles. Par ailleurs,le tissu productif n’est pas suffisamment orienté vers les industries de biens d’équipement. Le secteur des biens d’équipement représente seulement 14% de la valeur ajoutée des industries de transformation et 16% de la production en 1994. La part des biens d’équipement dans les exportations est inférieure à 3% au Maroc en 1995 contre 5,5% pour l’Afrique du Sud et plus de 25% pour les paysémergents du sud est asiatique, 50% en Malaisie et 59% au Mexique.

3

1-3 L’utilisation peu intensive de la technologie dans les entreprises
Le recours à la technologie dans les entreprises se heurte à plusieurs obstacles. Parmi ces obstacles, il faut évoquer : ?? la part importante de la main d’œuvre non qualifiée : 41% du personnel dans le secteur productif sont des manoeuvres contre 43% pour lesouvriers qualifiés et 14% pour le personnel administratif et de direction en 1990 (d’après la Banque Mondiale). ?? le taux d’analphabétisme élevé (55% au niveau national et 68% pour les femmes). ?? le système d’enseignement et de formation qui ne prend pas en considération les compétences recherchées par les entreprises. ?? l’insuffisance de l’effectif des ingénieurs en formation : 20 étudiantsdans les écoles d’ingénieurs marocaines pour 100.000 habitants contre plus de 77 en Tunisie, 152 en Turquie, 344 au Mexique et 588 à Singapour (d’après la Banque Mondiale). ?? l’infrastructure limitée pour promouvoir l’utilisation et la diffusion de la technologie par les laboratoires et le contrôle qualité. ?? le rôle limité d associations professionnelles pour véhiculer la technologie et le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • maroc innovation
  • Innovation et recomposition territoriale au maroc
  • Innovation en matière de passation des marchés publics au maroc
  • Les innovations
  • Innovation
  • Innovation
  • Innovation
  • Innovation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !