Innovation salomon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2088 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean-Luc Diard (Salomon)
"Il faut deux à trois ans pour lancer une vraie innovation"
Salomon est à l'origine de l'une des innovations les plus retentissantes des sports de neige : le ski parabolique. Rencontre avec le PDG d'une marque qui investit 4,5 % de son chiffre d'affaires dans la R&D.

Jean-Luc Diard, le PDG de Salomon, porte un léger coupe-vent. Celui qui le protège aussi bien à -15°C qu'à +20 °C, pendant les raids aventures. Il apprécie ce type d'équipement, avant-gardiste. Tout comme l'entreprise qu'il dirige, réputée particulièrement innovante. C'est notamment Salomon qui a développé les skis paraboliques. Une innovation qui a métamorphosé le marché du ski. En l'espace de deux ans, les skieurs, qu'ils soient débutants ou champions, ont appris que skis longs ne rimaientplus avec vitesse et style.
Depuis 1998, Salomon est détenu par le groupe allemand Adidas. La marque est présente sur un marché où, chaque année, plus de 4,5 millions de paires de skis et de chaussures sont vendues dans le monde, dont 450 000 en France. Ces équipements sont en moyenne renouvelés tous les huit à neuf ans, avec de fortes disparités selon les skieurs. Sur ce marché des sports d'hiver,Salomon s'affirme aujourd'hui comme leader. Mais, face aux risques de baisse de l'enneigement, la société se diversifie depuis vingt ans, avec des produits comme les chaussures de randonnée, le skate ou encore le surf des mers. En s'appuyant à chaque fois, ici encore, sur des innovations.

Quel est le poids de la R&D chez Salomon ?
Jean-Luc Diard. Le métier de la conception, qui regroupe laR&D, le design et le marketing produit, représente 8 % de notre chiffre d'affaires. La R&D pure pèse, quant à elle, 4,5 % du CA. Nous déposons en moyenne 70 brevets par an. Il est difficile de protéger un ski, mais nous pouvons breveter la partie mécanique et l'assemblage des composants, comme l'interface entre le ski et la fixation ou les systèmes d'amortissement. Nous déposons aussi des modèles,leur esthétique et l'appellation des produits. Les fixations, les chaussures ou encore les roues de vélo sont plus facilement protégeables.
Comment est née l'idée du ski parabolique ?
Au milieu des années 80, un fabricant autrichien, Kneissl, a mis en vente la première génération de skis paraboliques, baptisés Ergo. L'idée était restée sans suite, avant d'être reprise par K2 au milieu des années90. En 2000, Salomon a sorti une nouvelle génération de skis, non seulement paraboliques mais aussi courts. Ils permettent de tourner plus facilement et de faire du hors-piste. Nous avions observé que le surf des neiges permettait de faire des choses impossibles à ski, indépendamment du hors-piste. Ce qui a interpellé notre bureau d'étude. Dans le même temps, nous avons développé des petits skisaussi courts qu'une patinette. Des clubs les ont utilisés pour entraîner des jeunes pour améliorer leur équilibre. Ils ont constaté que ces skis offraient de nouvelles possibilités et se révélaient très stables. Nous avons donc élaboré des prototypes de skis paraboliques mesurant 1 m 68 de long, une vraie révolution.
Comment ce nouveau produit s'est-il généralisé ?
Nous avons fait tester lesprototypes par le Ski club des Arcs. Les jeunes ont commencé à avoir de très bons résultats en compétition. Un entraîneur qui croyait au projet les a utilisés lors du Challenge des moniteurs. Il a fini la compétition dans les premiers. Ces nouveaux skis ont commencé à faire du bruit, mais les athlètes de haut niveau ont continué à penser qu'ils étaient destinés aux enfants. Florence Masnada a créé lasurprise en les adoptant pour les championnats du monde en 1999. Ensuite, Mario Matt a été champion du monde en 2001 avec ces skis, ainsi que Anja Paerson. D'autres skieuses comme Christelle Saïoni et Janica Kostelic ont également eu de très bons résultats. La preuve de la performance était faite au plus haut niveau. Les athlètes ont alors révisé leur jugement. En un an, tout le monde a changé...
tracking img