Instinct

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3265 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
s
La notion du Désir est étudiée de manière transversale à travers trois cours :
 
1. Le cours sur l’inconscient
2. Le cours sur le bonheur
3. Le cours sur Hegel et la Raison dans l’Histoire.
4. + un cours spécifique sur la classification des Désirs chez Epicure.
 
Voici à titre de support de ces cours un travail de définition du désir qui a pour finalité de le distinguer dece avec quoi on le confond très souvent : la pulsion. Quelle différence se situe entre la pulsion et le Désir. Peut-on dire que l’on désire manger du chocolat ou bien que l’on désire casser la figure de son patron ? Quelle différence y a-t-il entre « désirer » du chocolat et désirer quelqu’un ? Quelle différence y a-t-il entre désirer une femme/un homme et ‘être attiré’ par une femme/un homme ?
 Bien souvent on emploie le mot désir au sujet de toute forme de rapport à l’appropriation et à la recherche du plaisir. Mais entre appréhender le plaisir que va m’apporter un carré de chocolat et envisager de vivre avec quelqu’un jusqu’à la fin de notre vie, il doit forcément y avoir une différence.
 
Aussi je vous propose ici de réfléchir sur la différence entre la pulsion, l’instinct, ledésir et, en définitive, la volonté. A partir de ces distinctions nous tenterons nous verrons en quoi l’on peut rapprocher, contrairement à la pensée classique, le désir de la raison et de la liberté.
 
***
 

1. 1.   Instinct, pulsion et désir : quelles différences ?
 

1 1.1.      Pulsion et instinct.

 
La pulsion est autre chose que l’instinct. L’instinct est totalementindépendant de notre faculté de représentation. J’agis par instinct lorsque je retire ma main du feu. J’agis de manière pulsionnelle lorsque je me jette sur une tablette de chocolat. Je ne peux pas ne pas retirer ma main du feu. Au contraire je peux interrompre ma consommation de chocolat.
 
La pulsion et l’instinct ont toutefois un point commun. Ils sont tous deux déterminés dans un rapport àun objet. Mais l’instinct est déterminé directement par l’objet : le feu provoque le geste de retrait, de même que la crainte du danger provoque la fuite. Au contraire la pulsion est déterminée par le sujet, elle est intentionnelle et c’est pourquoi elle peut être interrompue. Avant de me jeter sur le chocolat j’appréhende le chocolat, je le perçois et je décide de donner libre cours àl’inclination qui me porte à m’en saisir.
 
Toutefois l’inclination elle-même existe indépendamment de ma volonté. Elle relève bien de la représentation d’un certain objet, mais cette représentation en elle-même ne dépend pas de moi : j’ai vu le chocolat et j’ai eu la pulsion de m’en saisir pour m’en satisfaire. La pulsion est donc une représentation, mais involontaire.
 

2 1.2.      Désir etpulsion

 
Le désir, comme la pulsion, n’a pas son origine dans l’objet. Mais comme l’instinct il ne peut pas être interrompu. Un sujet qui n’a plus de désir est dépressif et il peut décéder.
 
Le désir et la pulsion ne peuvent pas avoir le même objet, bien qu’ils aient la même finalité. Le désir a pour finalité le plaisir, tout comme la pulsion. Mais le désir a une finalité toujours supérieureau seul plaisir. Le désir est volonté, c’est-à-dire faculté d’agir conformément à une certaine représentation du réel.
 
On ne peut pas dire que je désire du chocolat. Je n’ai qu’une pulsion à l’endroit de cette chose. Mais je peux dire que je désire une maison ; la première différence entre l’objet du désir et l’objet de la pulsion c’est que le désir implique une ou plusieurs actionsintermédiaires pour être satisfait.
 
La pulsion est immédiate alors que le désir est prospectif. Il est donc représentation volontaire. Il a son fondement dans le sujet conscient. C’est pourquoi il n’y a pas à proprement parler de désir inconscient, mais seulement des pulsions inconscientes.
 
BILAN : (merci à Naïma Hebraïl (T 2011) pour avoir reproduit le tableau ci-dessous).
 
|Instinct...
tracking img