Institutions europeennes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3465 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Institutions européennes

Introduction :
Il y a un grand nombre d’organisation européenne, et surtout une explosion du nombre de celles-ci apparues à la fin des années 40 et début des années 50. C’est une période charnière puisque les prémices des organisations sont apparues à cette période. Tout été à reconstruire, à commencer par les Etats.Sur le continent Européen, en 1945 il n’existe plus à proprement parler (hormis la GB) d’Etat constituer souverain indépendant, du moins, sur le papier. Les Etats existent mais dans des situations délabrés, y compris institutionnellement. A la chute du gouvernement de Vichy, la question est de savoir si on crée une nouvelle république. En 1945 il n’y a plus qu’une Europe sous domination. Il s’agitde savoir si les Etats de cette Europe seront en mesure à terme de retrouver l’effectivité de leur indépendance et de leur souveraineté. Il y a cependant une aspiration sans précédent à éviter la guerre, à ne pas renouveler les erreurs du passé. Donc la fin de la 2nde guerre mondiale n’est pas comme la fin de la 1ère, où tout le monde n’est pas totalement satisfait du retour de la paix,l’armistice, est la bienvenue mais il y a toujours des rancœurs, la volonté de faire payer le vaincu. Les Etats européens à l’origine de la 2nde guerre mondiale, se trouve dans une situation pire que celle dans laquelle ils étaient en 1939. Au premier chef l’Allemagne fait partit des vaincu, la France fait partie des vainqueur, mais un faux vainqueur, car le prix de la victoire est plus élevé, que celui dela paix. Cette guerre est un désastre pour les Etats européens, il ne faut plus de retrouver dans cette situation.
3ème considération : l’année 1947 marque un tournant dans l’immédiate période de l’après guerre, car au fond il y avait 2 politiques qui étaient discutées quant à l’avenir de l’Europe et plus précisément de l’Allemagne.
* 1ère : nous sommes dans une situation historique, il n’y aplus d’Allemagne, profitons de cette circonstance exceptionnelle et qu’il n’y ai plus jamais d’Allemagne. Politique défendu par 2 des 4 Etats occupant l’Allemagne qui ont eu le plus à souffrir de l’Allemagne pendant la guerre : la France et L’union soviétique.
* 2ème : politique plus souple, consiste à relever l’Allemagne puisque l’ennemi futur est plus l’union soviétique au vues desdivergences avec les USA et la GB.
L’année 1947 apparait comme une année de revirement puisque la position de la France n’apparait plus tenable quant à sa volonté de dominer l’Allemagne.
De ce fait la France va changer intégralement et va passer à une politique d’écrasement de l’Allemagne à ne politique de relèvement voir même d’entente avec l’Allemagne, pour faire échec à l’URSS et pour contrebalancerl’influence des USA, qui dès cette période les USA sont un alliés qu’on regarde avec méfiance, puisque trop présents.
Ce réexamen de la France va permettre l’éclosion de ces institutions européennes à la fin des années 40.

Section I- L’imagination au pouvoir après la 2nde guerre mondiale.

I- La diversité des organisations.

Cette diversité ce constate à 2 points en constatant que :* L’étendue géographique de ces organisations peut être variable (régionale, européenne…) qui ont au moins vocation à regrouper les Etats européens.
* Des domaines variables : l’objet qu’on donne à ces organisations varie d’une organisation à l’autre.

A- Domaines variable.

Certaines de ces organisations, ont des champs d’activité générale et d’autre ont seulement un champ decompétences.

1- Organisation à champs spécialisé.

* Le Conseil de l’Europe : différent du conseil européen. C’est l’une des 1ères organisations crée par un traité « traité de Londres » du 5 Mai 1949. Il est passé de 10 Etats en 1949 à 47 actuellement. L’ambition des créateurs du Conseil de l’Europe est très grande car ils ont entendu permettre à ce conseil de l’Europe d’avoir des...
tracking img