Instruire et plaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (301 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Corrigé de la dissertation sur le roman



Pour quelles raisons le lecteur peut-il préférer qu'un roman laisse substituer une part d'ombre autour de ses personnages au lieud'éclairer totalement leur caractère, leurs actions et leurs motivations ? Vous répondrez à cette question en vous appuyant sur les textes du corpus, sur ceux étudiés en classe etsur vos lectures personnelles.

I)Intérêt pour un personnage à partir duquel est crée un effet de suspense

1.Le personnage devient alors un puzzle incomplet ou une énigme quel'on peut tenter de résoudre. La lecture devient alors plaisir
ex. Meursault. Chaque événement relaté nous permet de construire le personnage ou de défaire des hypothèses

2.Lalecture devient alors active et le lecteur a une impression de liberté laissée par le romancier. (Le fait d'éclairer totalement les motivations du personnage enferme le lecteur danscette interprétation du personnage).
ex.

II)Impression que l'être de papier qu'est le personnage prend de l'épaisseur

1.Le personnage devient un être vivant qui échappe auregard omniscient du narrateur
ex.

2.Il n'est plus réduit à un caractère, à un type (comme chez Balzac, le personnage de Grandet est le type même de l'avare).
ex. Mauriac avec lepersonnage de Thérèse Desqueyroux dont la psychologie est complexe. Qu'est-ce qui a poussé cette femme à tenter d'empoisonner son mari ?

III)Le lecteur peut alors se projeter,s'identifier

1.En tant que lecteur on peut alors projeter ses propores questionnements autour de ces zones d'ombre
ex. Butor, La Modification

2.On peut également s'identifieraux réactions des personnages, à ses angoisses ou ses fantasmes
ex Vallejo, Ouest : On partage les inquiétudes du garde-chasse par rapport à la personnalité trouble du Comte
tracking img