Intelligence economique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3300 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I / Analyse des configurations de Mintzberg

Comme nous l’avons déjà souligné la pratique de l’intelligence économique dans l’entreprise apparait de plus en plus cruciale voire indispensable pour son développement et sa pérennité. Mais cette pratique n’est pas réalisée de la même façon au sein des entreprises, et même son importance stratégique n’est pas perçue de la même façon par toutesles organisations.

Dans cette partie nous allons essayer d’examiner les dispositifs d’intelligence économiques qui peuvent exister dans les différents types d’entreprises.

Pour cela, nous allons étudier des formes d’organisation du modél de Mintzberg, pour proposer pour chaque type d’organisation une démarche pour mettre en place son dispositif d’intelligence économique.
L’étude de ce modèlepermet de comprendre le fonctionnement et la construction des organisations, ce qui permet de proposer un dispositif d’intelligence économique efficace et en harmonie avec l’organisation de l’entreprise.

Le Model de Mintzberg :

Mintzberg distingue les variables qui composent l’organisation et sa configuration.

1. Les Variables :

1. la division et la coordination du travail : Ladivision se fait sur deux plans qui sont la dimension horizontale et la verticale. La dimension horizontale est forte lorsque les opérateurs réalisent un nombre limité de tâches mais de façon très répétitive (elle sera faible dans un cas de tâches variées). La dimension verticale est forte lorsqu’il y a une séparation claire entre la conception des tâches à accomplir et leur accomplissement (faiblequand celui qui réalise la tâche est celui qui l’a conçue).

Mintzberg identifie plusieurs façons d’assurer la coordination du travail : l’ajustement mutuel (les travailleurs se coordonnent en parlant entre eux), la supervision directe (quelqu’un donne les instructions à un groupe de travailleurs), la standardisation des procédés (un poste de travail pour une tâche), des résultats (quotas), desqualifications (la répartition des tâches se fait selon les compétences de chacun), et des normes (valeurs dictant le travail).

2. les buts : On distingue deux sortes de buts qui sont les buts de mission (concerne les produits et services que propose l’organisation ou encore ses clients) et les buts de système (attrait aux caractéristique de l’organisation ou à ses membres).

3. ladistribution du pouvoir :

Mintzberg a identifié cinq éléments qui permettent de décrire les organisations. Ces éléments sont représentés dans le schéma ci-dessous.

[pic][pic]

Ensuite Mintzberg a defini 7 configurations possibles pour une organisation.
Ci- dessus sont présentées ces configurations.

2. Les configurations de Mintzberg

1. L’organisation entrepreneuriale

L’entreprise est depetite taille. L’entrepreneur (sommet stratégique) y joue un rôle privilégié. La structure est simple et informelle ce qui lui offre une bonne capacité d’adaptation. Elle est en revanche financièrement fragile. Exemple : PME-PMI.

Dans ce type d’organisation, la pratique de l’intelligence économique se caractérise par le fait qu’elle est informelle. Donc dans ces organisations, on ne trouve pasune direction, ou un service, dédié à l’intelligence économique.
L’intelligence économique, dans ces organisations est essentiellement, assurée par le sommet stratégique en l’occurrence l’entrepreneur ou le dirigent. Le dispositif d’intelligence économique (IE) se caractérise par le fait qu’il est invisible et se résume souvent à des bonnes pratiques de gestion d’entreprise, et une cultureentrepreneuriale avancée.
Dans beaucoup de ces organisations les dirigeants pratiquent l’intelligence économique sans le savoir !

La conscience de la nécessité de l’IE, pour l’organisation dépend de plusieurs facteurs on peut citer :
- La taille de l’entreprise ;
- Le secteur d’activité ;
- L’environnement de l’entreprise ;
- le marché ;
- Le profil du dirigeant ;
- Les stratégies de...
tracking img