Internationalisation bancaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 38 (9373 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les années 1980 ont été marquées par un gigantesque mouvement d’innovation et d’internationalisation qui a aboutit à une globalisation des faits, des outils et des structures financières. Cette globalisation se caractérise par l’intégration des marchés, c’est à dire une mise en place d’étroites relations entre les marchés et cela aussi bien au plan national qu’international.L’internationalisation des banques apparaît d’une part comme une « contrainte », une réponse à une modification de l’environnement et d’autre part comme une manifestation de la volonté des banques d’accroître leur part de marché.

De nombreuses modifications de l’environnement économique (globalisation industrielle, déréglementation, innovation technique, etc) ont accéléré le processusd’internationalisation des banques et se sont penchées vers de nouvelles stratégies de développement.

Ainsi, le présent travail aura pour mission de présenter :
❖ un Aperçu historique sur le phénomène d’internationalisation bancaire ;
❖ les différentes formes, théories et stratégies de l’internationalisation bancaire ;
❖ enfin, des cas d’internationalisation de banquesEuropéennes et Marocaines.

1- Historique :

Les banques se sont multinationalisées à partir de 1965, c’est à dire après les firmes industrielles et commerciales. En effet comme leurs clients – c’est à dire les firmes- et pour les suivre, elles ont acquis à leur tour une dimension internationale. Elles y ont été poussées également par la saturation des marchés nationaux et surtout, l’apparitionde nouvelles sources de financement constituant autant d’opportunités de profit : eurodevises, pétrodollars, etc.
L’intérêt s’étant polarisé depuis quelques années sur les firmes multinationales, il en est résulté que le phénomène de multinationalisation des banques a été négligé.
Pourtant, à l’heure actuelle, les grandes banques mondiales sont toutes multinationales. Phénomènenouveau ou phénomène ancien ? au XIX ème siècle, sans doute plus tôt, il existait déjà des banques multinationales ( BMN) . il suffit de mentionner la haute banque anglaise et française. Ce qui est original et d’une très grande importance, c’est l’accélération du mouvement, que l’on peut approximativement situer dans la seconde moitié des années soixante.
Cette tendance est donc récente. Ellemanifeste un certain retard sur la multinationalisation des firmes industrielles, au moins dans le cas des Etats unis. Mais depuis lors, ce taux de croissance a été extrêmement rapide.
En effet, si l’on prend les 50 plus grandes banques du monde, on constate qu’en 1971 le nombre total de leurs entités à l’étranger était de 1819, cinq ans après, il s’élève à 2929, soit une augmentation de62%.
La répartition des guichets entre les pays développés et les pays en voie de développement est stable durant la période : 46% sont situés dans les premiers en 1976, contre 47% en 1971. la place des pays socialistes a augmenté , dans la mesure ou il n’y avait aucune implantation bancaire en 1971 alors que leur nombre s’élève à 17 en 1976. Le nombre des filiales bancaires françaises aaugmenté de 38.5% durant la période. En 1976, 48.5% de celles-ci étaient situées dans les pays développés contre 43% en 1971. en ce qui concerne les banques multinationales américaines , 39% des filiales sont dans les pays développés.
Si l’on considère le classement des banques multinationales, les Etats unis et le japon occupent une position prédominante, ce dernier dépassant les états unisentre 1971 et 1976.
Il est difficile d’aller beaucoup plus loin en ce qui concerne la description globale du phénomène de multinationalisation bancaire car, à l’exception du cas Américain, les statistiques sur les activités à l’étranger ne sont pas disponibles. Néanmoins ces indicateurs restent suffisants pour marquer l’ampleur et l’intensité de la tendance.
A partir de 1982,...
tracking img