Internet au travail dossier d'économie/droit

Dossiers :
Internet au Travail.

I ) Introduction :

Problématique :
Savoir si internet au travail est tolérée et comment évité que cela ne devienne abusive grâce à l'utilisation de diverse donnée tels que des article sur papier ou numérisé , ou encore des témoignages de personne ayant eu ce problème.

Annonce du plan :
Tout d'abord nous allons voir qu'utilisé la connexion internet deson bureau pour son utilisation personnelle est tolérée. Ensuite quels sont les mesures qui peuvent être appliquée pour évité qu'internet ne devienne un fardeau pour l'employeur faisant baisser les résultats de ses employés.

II )Utilisation d'internet au travail :

La loi n'autorise pas les salariés à accéder à Internet depuis leur poste de travail. Mais elle ne l'interdit pas non plus.
Nouspouvons donc surfer sur le Web de manière quotidienne pour trouver des informations techniques, juridiques, économiques, ou pour communiquer par courriel avec vos collègues ou clients.
Nous pouvons également consulter des sites de voyage, de transport, envoyer des courriels privés... mais dans une limite raisonnable : nous ne devons pas passer un temps excessif à cette utilisation personnelle,notamment si cela nuit à l'efficacité de votre travail.

III ) Mesures pour réduire les abus :

Il existe différentes mesures visant à réduire l'abus de l'utilisation d'internet personnelle au travail :
-Tout d'abord il y a les logiciels traceurs ( mouchards ) qui permet à l'employeur de connaître et visualisé toute les connections établit par l'un de ses salariés en temps réel ou peut êtreplus tard. Mais pour que l'employeur puisse utilisé se type de logiciel , les salariés doivent en être informé ainsi que le comité d'entreprise .
-Il existe aussi une autre solution beaucoup radicale mais qui marche largement mieux, c'est de ne pas avoir internet et d'avoir juste intranet .
-Il existe plein d'autres mesures toutes plus variés les unes que les autres pour empêche les abus aprèsc'est a l'employeur de choisir sa méthode.

IV ) Conclusion :

Résumé :

L'utilisation d'internet au travail est tolérée sans abus, si jamais il y a abus alors l'employeur peut utilisé des méthodes diverses et variées pour empêcher se phénomène de continuer quitte a viré quelques employés .

Prise de position :

Je pense que les employeurs ont tout a fait raisons de prendre ses mesurespour empêche leurs employés de trop utilisé internet pour des affaires personnelles et non professionnelles .
Se genre de mesure est ne doit pas être pris a la légère car cela peut entraîné un licenciement de la part de l'employeur .

Ouverture :

J'ai appris pendant que je recherché des informations et écrivait ce documents que l'internet ne doit pas être bannis des entreprises mais aucontraire accepté sans trop d'abus bien sur.

V ) Exemple :

N°1 :

Nouvelle condamnation d'un salarié pour injures sur Facebook .

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné mardi à 500 euros d'amende avec sursis un salarié de l'opérateur de centres d'appels Wedhelp Caen pour avoir posté des propos injurieux envers son employeur sur Facebook. La 17e chambre correctionnelle a déclaré cesalarié, coupable d'"injure publique" pour avoir publié en novembre 2010 sur le profil Facebook CGT-FAPT Webhelp les phrases: "Journée de merde, temps de merde, boulot de merde, boîte de merde, chefs de merde", et "j'aime pas les petits chefaillons qui jouent aux grands".
La direction l'avait sanctionné en le mettant à pied cinq jours. Le tribunal a condamné le salarié à 500 euros d'amende avec sursiset à un euro de dommages et intérêts à chacune des trois parties civiles (Webhelp, Webhelp Caen et la supérieure hiérarchique du salarié). Il a également ordonné la publication du jugement sur le panneau syndical de la société, aux frais du prévenu, dans la limite de 150 euros.
A l'audience du 22 novembre, M. Blanchemain, délégué syndical et membre du comité d'hygiène, de sécurité et des...
tracking img