Intro conclusin plus premiere partu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (365 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Spleen 78 est le dernier poème de la série des 4 poèmes Spleen, extraits des « Fleurs du mal »écrit par Charles Baudelaire en 1857. Il se situe à la fin de la partie « Spleen et idéal », dans lapartie la plus mélancolique. Nous allons voir comment Baudelaire exprime son mal être dans ce poème à travers un plan organisé en 3 parties: dans une première partie, nous verrons en quoi ce poèmeexprime une progression du spleen, une dégradation de l'état du poète., ensuite nous verrons que ce spleen s'exprime surtout par un sentiment d'enfermement, et enfin, ce spleen devient un délirehallucinatoire

Partie 3:
Ce poème comporte plusieurs hallucinations qui renforcent le sentiment d'enfermement et de folie. Le poète à d'abord l'impression de voir des araignées répugnantes, qui représententl'enferment du poète, ce qui est accentuer par le fait que c'est « un peuple » v.11 d'araignées. Après l'hallucination visuel, vient l'hallucination auditive; qui est représenter par « des cloches ».Cette hallucination est caractérisée par sa soudaineté, avec le groupe de mots « tout à coup »v.13. Cette hallucination est une personnification des cloches, car elles « sautent avec furies »v.13.Les cloches sont employées ici de façon inhabituel, car, normalement, elles sont synonymes de paix. Après cet épisode hallucinatoire, le poète se retrouve dans le néant, qui est exprimé par lesprivatifs « sans » et « ni »v.17. On remarquera aussi l'emploi du tiret au début du vers 17, qui est un tiret dit baudelerien, ce qui exprime une pause très forte, qui doit marquer le silence de la mort, quiest aussi symboliser par le mot « corbillards »v.17. L'espoir est, dans ce poème, cité sous forme d'une allégorie, car il est « vaincu »v.19, par l'allégorie de l'angoisse, qui « plante son drapeaunoir »v.20, ce qui montre que ce poème est un tableau du désespoir.

Conclusion:
Pour conclure, ce poème est celui qui montre la dégradation la plus forte de l'esprit du poète, il peut être mis en...
tracking img