Intro dissert philo "faut-il dfendre les faibles?"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (296 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Faut-il défendre les faibles ?

Au premier abord, défendre les faibles apparait comme un devoir. Le spectacle d’un être qui n’a pas les moyens de lutter contre un plusfort suscite un puissant sentiment d’injustice, entraînant, généralement, la volonté d’intervenir. Ne pas soutenir un plus faible apparaitrait alors comme un acteégoïste et individualiste. Il est, également, possible d’affirmer que la part des faibles dans la société est nettement supérieure à celle des forts, c’est pourquoi, afin degommer certaines inégalités, il faut défendre les faibles, comme c’est le cas avec les droit universels de l’Homme ou lorsque l’on aide une entreprise en difficulté. En effet,tous ces actes particuliers de protection des plus faibles contribuent à l’obtention d’un monde harmonieux, plus juste. Il faut donc défendre les faibles au nom del’injustice, de la fraternité et des valeurs humanistes.
Cependant, défendre les idées des faibles ne revient-il pas à défendre des idées peu sûres, infondées, car elles ne sontpas acceptées par les plus forts ? En effet, si le faible n’est pas considéré, n’a pas d’influence, c’est sûrement car il a mal agi ou qu’il est dans son tort. Soutenirun faible, ici, nous couvrirait de ridicule et l’on nous jugerait irréfléchi. En effet, un criminel est un être qui manque de force de caractère, aux capacitésintellectuelles défaillantes, un faible. Ici, on voit bien la dangerosité qu’entraine la défense du plus faible.
L’homme doit-il défendre les faibles, au risque de paraîtreinsensé ? Ou est-il préférable d’éviter toute intrusion dans la vie des autres, mais alors d’envisager que l’on nous considère désormais comme un être égoïste et injuste ?
tracking img