Intro histoire des instituions

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1235 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
HISTOIRE DES INSTITUTIONs

INTRODUCTION:

Pour étudier cette histoire l’historien utilise un découpage en trois périodes:
-de 476 a 987: la période du haut moyen age, la période francque
-de 987 a 1453: le moyen age
-de 1453 à 1789:l’époque moderne, l’ancien régime

Au précedent semestre on étudiait le pouvoir et le droit a cette époque.
A présent, ce sera la meme période, cette fois onva étudier les institutions politiques et sociales.Ayant parlé des gouvernants on va parler des gouvernés.

Entre ces deux semestres il existe des complémentarités.
Les institutions médiévales résulte d’une évolution. Et l’histoire de celles-ci commencent dans la rencontre entre la civilisation romaine et les peuples barbares.
Et de cette confrontation sortira une autre société: la société duhaut moyen age.

Paragraphe 1:

D’abord deux civilisations rentrent en contact au IIIe siècle. Mais le modèle romain est affaibli, il ne peut pas étre conservé intact par les peuples germaniques vainqueurs.
Sur la durée il va se produire un mouvement d’interpénétration des 2 peuples. Et tout ca va déboucher sur des nouvelles instituions.

A)Deux civilations aux antipodes

1)économie etsociété du bas empire romain.

Rome avait connue une économie florissante .Ils utilisaient une multitude d’esclaves(main d’œuvre gratuite). Les citoyens romains, libres, possédaient la plénitude des droits civiques. La société était inégalitaires mais parmis les citoyens c’est égalitaire.
Le bas empire connait une crise économique et sociales car les invasions se multiplient.

a)Une économieen regression cantonnée dans les domaines ruraux.

L’économie romaine connait des difficultés: l’insécurité des transports, la pénurie de la main d’œuvre(arret des conquètes) cela désorganise la production. Et comme il n’y a plus de pays conquis il n’ y a plus de prises de guerres, l’état est obligé d’accroitre la pression fiscale. Or cela n’est pas bon pour l’économie du pays.
Les villes del’empire romain cesse d’etre des centres économiques.Les habitants songent surtout a se protéger contre les barbares(murailles). Comme on ne commerce plus l’éco est rurale, on se concentre dans des grands domaines qui absorbent les petits possédants, pour des raisons de sécurité on renonce a la liberté. De toute facon la politique fiscale n’est pas favorable car les petits propriétaires sont surtaxés.Cette situation pousse à l’extreme le phénomène concentration des terres. On se met au service d’un grand propriétaire.
A l’intérieur de ces grands domaines la terre est repartie en lots. Le grand propriétaire règne sur une population. Ce domaine à tendance à devenir une unité politique presque indépendante à l’égard du pouvoir impérial.

b)L’opposition tranchée des catégories socialesCe qui avait fait la force de Rome, c’était la classe moyenne. Celle-ci était formée de petits propriétaires. Au IIIe siècle elle tend à disparaitre. Dans cette société la structure sociale connait un clivage principal: les très riches et les défavorisés.

La société du bas empire c’est le schéma d’une opposition de catégorie importantes sans classes moyennes au milieu .Il n’y a donc pas destabilité.

2) Economie et société chez les germains

Les germains sont composés d’un grand nombre de peuplades entre le Rhin et le Danube; peuplades qui se battent entre elles.
On connait un peut leur mœurs: on voit une civilisation qui sur le plan économique et social est très inférieure à la société romaine.

a)Une economie précaire

Chez les germains ils sont nomades a lorigine et ont uneéconomie pastorales.
Les régions qu’ils occupent sont très forestières et marécageuses. La guerre a souvent pur objectif de s’mparer de terres déjà cultivées. Le travail de la terre ne concerne que les femmes et les vieillards.
Les Guerriers se déplacent avc difficultés, il n’y a pas de voie de communication.
Chez les germains la propriéte collective concerne les pâturages et les forets....
tracking img