Intro rapport fle evaluation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (485 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans le vaste monde du Français Langue Etrangère mais aussi de l’enseignement en général, l’évaluation est souvent la bête noire des apprenants mais aussi des enseignants ! Si apprendre ou enseignerune langue étrangère ou tout autre « matière » ou « savoir », « savoir-faire » et « savoir-être » peut s’avérer plaisant voire passionnant, le passage obligé à l’évaluation est quant à lui, souventpesant et synonyme de « trac », et ce quels que soient les détours ludiques ou actifs empruntés.

Lorsque je suis arrivée à l’Alliance Française d’Auckland en mai 2004 en tant que VolontaireInternationale, le mot « évaluation » était quasiment banni du vocabulaire de l’institution. Comme la plupart des Alliances Françaises dans le monde, celle-ci était centre d’examen pour la passation des DELF,DALF, TCF et TEF. Nous avions donc notre « quota » d’évaluation sommative sous la forme la plus officielle et par là même la plus « traumatisante » pour nos étudiants dont les originessocioprofessionnelles ne correspondaient pas vraiment aux profil et objectifs de ce genre d’examens.
Cependant, en terme d’évaluation diagnostique et formative, ou même d’autoévaluation, rien n’était réellement misen place ce qui me surprit d’autant plus que l’Alliance Française proposait des cours de français échelonnés sur une vingtaine de niveaux.

C’est dans cette atmosphère de quasi tabou que laquestion de l’évaluation a été soulevée à l’occasion de la première réunion pédagogique que j’ai organisée et lors de laquelle les enseignants se sont tous mis d’accord sur la nécessité de la mise en place,en plus des examens officiels traditionnels, d’un dispositif d’évaluation interne.
Du fait de mes fonctions, je me suis donc attelée à cette tâche en tentant de trouver un équilibre entre lesorientations et les recommandations les plus largement reconnues en la matière d’un côté, et les spécificités et la réalité concrète de l’Alliance Française d’Auckland de l’autre.

A travers le présent...
tracking img