Intro

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2431 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :

La Campagne de France désigne la fin de la guerre liée à la Sixième Coalition, qui se déroule de Janvier à Avril 1814. Ayant conquit presque toute l’Europe, Napoléon machine une conquête pour la Russie sous la gouverne du Tsar, Alexandre Ier. Le climat glaciale de l’endroit, les diverses maladies et moindrement les soldats russes, sont les principales causes de la défaite deNapoléon en Russie. Le 22 Juin 1812, Napoléon déclare la guerre à la Russie, du quartier général de Wilkowiski. Une offre de paix avait été envoyée par le conquérant lui-même à Saint-Pétersbourg, mais ne recevant pas de réponse il ordonna d’avancer en Pologne russe. Le 14 Juillet, l’empereur Alexandre Ier émerge à Moscou pour enhardir, exciter le zèle de ses habitants. Le 28 Juillet, l’arméefrançaise entre à Vitebsk et l’armée russe continue de battre en retraite. Le 17 Août 1812, à Smolensk, Napoléon donne le signal d’attaque. L’armée française remporte la bataille et poursuivant vivement les russes jusqu'à Valutino. Le 7 Septembre 1812, il eut la bataille de la Moskova, qui fut d’ailleurs une des batailles les plus sanglantes des Guerres napoléoniennes. Le 14 Septembre 1812, Moscou estassiégé par l’Empereur mais la ville était déserte, vidée de touts vivres par le gouverneur, Fédor Rostoptchine. Le 18 Octobre l’armée française battit en retraite et ils parviendront à quitter Moscou le 19. En novembre 1812, le froid, déstabilisera l’armée française : les soldats et les montures agonisaient de faim, de froid, et de fatigue durant la marche. Napoléon, le 5 décembre livra le reste desinstructions et le commandement des troupes à Murat et rentra à Paris abandonnant son armée. Le 14 Décembre 1812, les restes de la Grande Armée sont expulsés de Russie. La défaite de l’armée française face aux russes met un petit coup d’arrêt à l’ambition de Napoléon mais pas pour très longtemps car l’année suivante il parvient à lever une armée (400 000 soldats français et 250 000 soldats despays alliés aux Français), pour entamer l’invasion du territoire allemand. Au printemps 1813, c’est le commencement de la campagne d’Allemagne. Le 26 Août, éclate la bataille de Dresde, le 27 Août, Napoléon en ressort vainqueur mais étant malade, il fut contraint de quitter en toute hâte le champ de bataille. Le 16 Octobre il eut la bataille de Leipzig, qui fut une défaite fatale. Cette défaitemit fin à la campagne d’Allemagne pour laisser place à la campagne de France.
En quoi la campagne de France de 1814 fut-elle un échec ?
Dans un premier temps nous détaillerons les forces militaires présentes durant la campagne, dans un deuxieme temps

I) L’Aube de la Campagne a) Forces militaires présentes
Napoléon Ierdéfend la France en tentant d’empêcher son invasion contres les armées prussiennes et russes. Napoléon défend le territoire français contre les troupes coalisées de la Russie, de la Prusse, du Royaume-Uni, de la Suède, de l’Autriche et de plusieurs autres états allemands dont certains fut alliés de Napoléon Ier autrefois. Au cours de l’hiver 1813-1814, napoléon parvient à lever une armée oùil suscite 963 000 conscrits, pensionnés, réservistes âgés, gardes forestiers, gendarmes, douaniers et gardes nationaux. Il esperait et et que cet imposant déploiement de force (souvenir des levés en masse de 1793 et 1794), pousserait l’ennemi à réfléchir sérieusement avant d’attaquer la France. Nous avons ci-présent, l’Etat des troupes françaises à la fin de 1813 (Ordre : Armée, Commandant,nombre d’hommes) :
* Garnisons des places au-delà du Rhin, en Italie, en Dalmatie… : 100 000
* Armée des Pyrénées d'Aragon : 90 000
* Armée franco-italienne sur l'Adige : 50 000
* Grande Armée : Napoléon Ier ; 220 000
Ils furent au total 360 000.
Voici l’état des troupes forces coalisées en 1813-1814 (Ordre : Armée, Commandant, nombre d’hommes) :
* Grande armée alliée :...
tracking img