Introcuction conclusion rousseau discours sur l origine et les fondements des inégalités parmi les hommes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (684 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
RAPPEL : ceci n’est qu’une proposition. Les introductions et conclusions dépendent de la question posée à l’oral – à l’examen ou en classe. De même, il vous faudra les construire vous-mêmes àl’écrit.

Rousseau, Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1755)
INTRODUCTION
PRESENTATION Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), est un auteur atypique, car à la foisphilosophe des Lumières et jugé rétrospectivement préromantique – auteur d’un roman épistolaire à l’influence considérable, Julie ou La Nouvelle Héloïse (1761). En outre, en entreprenant, début1765, la rédaction des Confessions, objet d’une publication posthume (à partir de 1782), il construit la première autobiographie moderne. L’humain le passionne donc : l’individu dans sa singularité, maisaussi la nature humaine, et le fonctionnement du groupe social. En 1750, il participe à un concours proposé par l'Académie de Dijon : son Discours sur les sciences et les arts soutient que le progrèsest synonyme de corruption, et obtient le premier prix. Le Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes est la réponse qu’il apporte à la question que les académiciens deDijon avaient proposée comme thème de leur concours en 1754. La formulation de la question – Quelle est l'origine de l'inégalité parmi les hommes, et si elle est autorisée par la loi naturelle ? –soulevait une question de fait : les hommes sont-ils naturellement égaux ? Mais aussi une question de droit : la loi naturelle autorise-t-elle les inégalités sociales ? Cette œuvre est à l’origine dedébats et polémiques passionnés, en particulier avec Voltaire, que le jeune Rousseau admirait, mais qui deviendra son plus féroce adversaire. Dans son Discours, Rousseau va marquer l'écart entre natureet culture (première partie); et interpréter le passage de l'une à l'autre comme un processus de dénaturation (seconde partie).
ICI, LECTURE EXPRESSIVE
PROBLEMATISATION Le passage qui nous...
tracking img