Introduction au droit des contrats

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 138 (34436 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DROITS DES CONTRATS
Le  contrat  est  un  instrument  fondamental  de  la  société  défini  par  le  droit  des  contrats.  Le  droit   des  contrats  appartient  au  droit  civil.  On  va  étudier  les  règles  applicables  à  l ensemble  des  contrats  de   droit  privé.  Certains  contrats  sont  soumis  en  plus  de  ces  règles  générales  à  des  conditions  particulières   spécifiques  à chacun  d entre  eux.  Exemple  :  comme  la  vente  où  il  y  a  des  règles  en  plus  des  règles   générales  qui  concernent  tous  les  contrats.  La  partie  qui  s intéresse  aux  règles  particulières  s appelle  le   droit  des  contrats  spéciaux.  On  va  étudier  le  contrat.  Dans  le  Code  Civil,  ces  règles  qui  concernent   l ensemble  des  contrats  se  trouvent  dans  le titre  III  du  livre  III  à  partir  de  l article  1107  du  Code  Civil   qui  définit  les  règles  générales  applicables  à  l ensemble  des  contrats  de  droit  privé.  Cela  exclut  les   contrats  de  droit  public  dont  l tude  relève  du  droit  administratif.   Article  1101:  «  Le  contrat  est  une  convention  par  laquelle  une  ou  plusieurs  personnes  s obligent,   envers  une ou  plusieurs  autres  personnes,  à  donner,  à  faire  ou  à  ne  pas  faire  quelque  chose.  »   Il  n y  a  pas  de  contrat  sans  accord  de  volonté.  On  peut  par  contre  faire  engager  une  personne  à  le  faire   avec  ou  sans  contrepartie.  Le  contrat  est  un  rapport  d obligations.    

Introduction  
       

I  Le  contrat  comme  mode  de  formation  d un rapport  d obligations  
Le  contrat  peut  permettre  une  ou  plusieurs  obligations.  

A)  Définition  de  l obligation  
Le  terme  obligation  a  plusieurs  significations  dans  le  langage  juridique.   Dans  un  sens  large,  il  désigne  tous  qu une  personne  est  obligée  de  faire  en  vertu  d une  règle  de  droit   sous  peine  de  subir  une  sanction  étatique.       On  devrait dans  ce  cas  là  utiliser  une  appellation  plus  exacte  qui  est  celle  de  devoir  juridique.  Ce   devoir  est  juridique  car  il  est  assorti  d une  contrainte  juridique.  Exemple  :  attacher  sa  ceinture  de   sécurité.   L existence  de  cette  sanction  étatique,  c est  ce  qui  permet  de  distinguer  le  devoir  juridique  du  devoir   moral  ou  religieux  ou  encore  d une obligation  de  bienséance.     En  droit  civil,  le  terme  obligation  a  un  sens  plus  précis  et  désigne  une  catégorie  particulière  de  devoir   juridique.  En  droit  civil,  l obligation  est  un  devoir  juridique  dont  une  personne  est  bénéficiaire  et  dont   elle  peut  exiger  l exécution  par  une  autre  personne  par  la  contrainte.   Il  s agit  d un  lien  de  droit entre  deux  personnes  en  vertu  duquel  l une  d elle,  le  créancier,  peut  exiger   de  l autre,  le  débiteur,  une  prestation  ou  une  abstention.     On  voit  donc  pourquoi  tous  les  devoirs  juridiques  ne  sont  pas  des  obligations  au  sens  strict.  C est   parce  que  ce  n est  pas  resté  l obligation  à  une  autre  personne  que  l Etat  sanctionne.   Dans  son  ensemble, le  terme  obligation  désigne  le  rapport  entre  le  créancier  et  le  débiteur,  c est  à   dire  à  la  fois  l aspect  actif  de  ce  rapport  et  l aspect  passif  de  ce  rapport,  la  dette.     C est  dans  ce  sens  précis  que  le  mot  obligation  doit  être  compris  lorsqu on  dit  que  le  contrat  est  un   mode  de  formation  d un  rapport  d obligation.   Exemple  :  le contrat  de  vente  fait  naître  deux  obligations  réciproques  :  l obligation  de  verser  le  prix   dont  l acheteur  est  débiteur  et  dont  le  vendeur  est  créancier.  La  deuxième  obligation  est  de  livrer  la   chose  à  vendre.   La  donation  est  un  contrat  car  il  faut  un  accord  de  volonté  qui  fait  naître  une  seule  obligation  :   l obligation  de  transférer...
tracking img