Introduction au droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1484 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La vérité sur le chômage en Tunisie

Le taux de chômage a très sensiblement baissé durant ces dix dernières années en Tunisie, passant 15,7% en 2000 à 13,3% en 2009. Selon une étude de Carnegie Moyen-Orient, ce chiffre flatteur cache une réalité plus mitigée.

La baisse de la pression sur le marché de l'emploi en Tunisie, comme dans les autres pays du Maghreb, n’est pas la conséquence d’uneamélioration de la performance de ce marché. Elle est induite par d’autres facteurs, plutôt sociaux qu’économiques. Ces facteurs sont :
- la baisse de la fécondité: le taux de fertilité s’étant divisé par deux en un quart de siècle environ, l’accroissement de la population a plus que ralenti, passant de 3% dans les années 1980 à 1% par an en 2008. Conséquence: la population en âge de travailler,qui progressait à un rythme annuel de 3,7% dans les années 1980, n’a augmenté «que» de 2 % en moyenne entre 2000 et 2008 ;
- le recul des taux d’activité : qui est passé 51% en 2001 à 46,9% en 2008, contre 73% en Asie du sud-est. Ce recul est du à la faible participation des femmes : 25% en moyenne au cours des dix dernières années, dans un pays pourtant considéré comme précurseur dans ledomaine de l’émancipation de la femme ;
- le développement de l’emploi informel et des activités précaires a aussi contribué à la baisse observée. Le sous-emploi et la précarité, qui ont connu une hausse au cours de la dernière décennie, ne peuvent cependant être quantifiés, en l’absence de d’études et de statistiques sur le sujet ;
- last but not least, les emplois créés profitent essentiellementaux personnes à faible niveau d’éducation, alors que le chômage touche deux fois plus les jeunes de 15 à 29 ans (plus de 30%) et les diplômés de l’enseignement supérieur, dont le taux de chômage est passé de 10% en 2001 à 21,6% en 2008.
Conclusion: la croissance économique demeure globalement pauvre en emplois, et surtout en emplois de qualité.
Ce sont là les principales conclusions concernant laTunisie d’une récente étude de Carnegie Moyen-Orient sur le chômage au Maghreb, conduite par le chercheur marocain Lahcen Achy, professeur à l’Institut national de statistique et d’économie appliquée (Insea), à Rabat.
Tunisie. Changer le modèle économique pour résorber le chômage
Le modèle économique actuel, basé sur la compétitivité, n’est pas capable de résorber les demandes additionnellesd’emploi, notamment celles émanant des diplômés du supérieur.

C’est ce qu’a affirmé M. Mohamed Nouri Jouini, ministre du Développement et de la Coopération internationale, qui intervenait, le samedi 25 septembre, lors de la deuxième journée de la 4e conférence périodique des Pdg des établissements de crédit, consacrée à débattre de l’«enjeu de la préservation des équilibres globaux et durelèvement du rythme de croissance».
Cap sur l’innovation et le savoir
20 à 25% des demandes additionnelles d’emploi au cours de la prochaine période devraient émaner des diplômés du supérieur, contre 15% actuellement, a rappelé le ministre, soulignant que la couverture de ces demandes nécessite l’adoption d’un modèle économique basé sur l’innovation et le savoir et qui génère une haute valeur ajoutée,a indiqué le ministre.  
Les stratégies nationales dans ce domaine visent l’accélération du rythme de croissance, le relèvement des créations d’emploi, la lutte contre les effets des changements climatiques et la maîtrise de la gestion des ressources du pays, en plus de la poursuite du processus d’intégration du pays à l’économie mondiale.
L’objectif essentiel consiste, a encore précisé leministre, à préserver les équilibres globaux de l’économie nationale, relevant que l’accroissement du déficit de la balance des paiements, enregistré au début de l’année, résulte de facteurs conjoncturels relatifs à la baisse de l’activité touristique et de la production agricole et de l’augmentation du revenu par habitant sans pour autant que soit enregistré un développement de la productivité,...
tracking img