Introduction au droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 132 (32854 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction au droit

Introduction :

1) Le droit : définition

a) Définition générale

Le droit, c’est ce qui permet d’ordonner une société conformément à certain principes. Il s’agit, d’une définition matérielle du droit. Cette définition laisse subsister une grande part d’incertitude. La forme et la référence du droit.Forme : le droit peut se présenter comme un corps d’ensemble de principe et peut également se présenter comme un ensemble de solution concrète. Le droit a pour mission d’ordonner une société avec la justice pour instaurer un ordre juste et conforme à la justice.

Cette définition a été formulée par les juristes romains. Pour cesderniers, le droit c’est l’art du bon et du juste. Le droit c’est l’art de donner à un problème juridique une solution à la justice. Cela pose le problème de la définition de la justice, le contenu du droit. Le droit est divers et variable qui connait une variation qui affecte son contenu. Le droit est universel mais pas pareil. En effet toute société est organisée différemment.

b)Le double sens de droit en français

En effet, la langue française, le terme droit désigne deux notions :

➢ Notion objectif (désigne un ensemble de règles qui organisent la vie des hommes en société). On parle de règle de droit juridique. L’étymologie du terme juridique désigne le droit. Ces règles de droit présentent un caractère général, c’est-à-dire elle vise l’ensemble du groupe. Onle retrouve dans les règles de droit.

Ex : l’article 221-1, «  le fait de donner volontairement la mort à autrui constitue un meurtre, il est punis de 30 ans de prison ». La définition du mot droit correspond à ce que les juristes qualifient de droit objectif par ce que on s’intéresse de règle général et impersonnel au phénomène juridique en faisant abstraction au personne c’est-à-dire àceux qui sont soumis. Cet ensemble de règle se subdivise en sous catégorie, droit civil, commercial, etc …

Ex : le droit positif désigne l’ensemble des règles de droit qui sont posés dans une société. Le droit positif se distingue des droits ancien qui ont étés positif à une époque et qui aujourd’hui n’existe plus car il a céder sa place à un autre droit positif.

On se réfère dudroit objectif chaque fois que l’on désigne un ensemble de règle de droit.

➢ Parfois le droit le terme droit renvoie à une autre réalité très différemment qui renvoie à des prérogatives. Dans ce second cas le phénomène juridique n’est plus envisagé parce que l’on s’intéresse aux prérogatives d’un sujet et au droit subjectif (=les prérogatives, c’est-à-dire les pouvoirs qui son reconnu desindividus par le droit objectif). Tous les pouvoirs que le droit objectifs reconnait permettent à l’individu de se prévaloir.

Ces pouvoirs, droit subjectif, s’exerce sur une chose comme les propriétés. Cela peut être une prérogative reconnu par d’autre personne étant obliger de l’exécuter.

2) Des fondements du droit (élément de philosophie)

Il s’agit de réfléchir sur ce qui fonde ledroit, c’est-à-dire sur la source de la légitimité des règles de droit. En quelle vertu sommes-nous obliger de se soumettre aux lois ? La légitimité ? C’est une question fondamentale car détermine le cadre théorique dans lequel s’inscriront toutes les réflexions. La définition dépend directement de la conception que l’on se fait de l’homme et de la société. Il en résulte de la conception du droitvarie dans des proportions importantes. On veut distinguer 2 grandes tendances : opposées

➢ Le jusnaturalisme, le courant du droit naturel.

➢ Le positivisme

A) Le jusnaturalisme et le positivisme

Définition générale :

Ce courant repose sur l’idée que la nature est ordonné selon des principes transcendant c’est-à-dire que l’organisation de la nature n’est pas lié au hasard...
tracking img