Introduction historique au droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2410 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PREMIÈRE PARTIE: LE COMPLEXE RELATIONNEL INTERNATIONAL

Les acteurs : essentiellement les états qui participent a la relation internationale, avec comme notion centrale la souveraineté des états.

Introduction

La naissance des relations internationales.
-> relations internationales est une traduction universitaire britannique. A proprement parle, c’est en 1919 (création de la société desnations) qu’a été crée la première chaire universitaire (place dont le titulaire est un professeur dans une université pour l'enseignement d'une discipline faisant l'objet d'un cours, ayant spécialement pour but de promouvoir la discipline qu'elle concerne)

->ensuite en 1927 : a Genève : création de l’institut universitaire des hautes études en relations internationales. Ce fut la premièrefois qu’un établissement universitaire fut consacre à l’étude des relations internationales. William réapparu en fut le fondateur.

->à partir de ce moment le monde vit les relations internationales comme l’objet d’études scientifiques. Ce n’est pas un hasard si cela démarre pendant la période de la SDN

->l’étude des relations internationales pourrait remonter à la nuit des temps. Mais enrègle générale, la date de référence est celle de 1648 (16 avril) _ lorsque fut signe les traites de Westphalie qui met fin a la guerre de 30 ans. (Voir : guerre 30 ans)

L’étude des relations commencent donc vraiment en 1648 pourquoi ? Car les systèmes étatiques n’étaient pas considères sous l’angle de la souveraineté. Or le traite de westphalie institue une autonomie des états considèresd’dorénavant comme souverains.cad qu’a l’intérieur de leurs frontières, ce sont les législateurs nationaux qui décident et a l’extérieur ils ne sont dépendants d’aucune autre autorité. C’est en réalité cette traite qui démarre le concept d’état nation souverain

Etat souverain : la souveraineté (du latin médiéval supera nus qui dérive du latin classique supers "supérieur" ; et du concept grec basileus)est le droit exclusif d'exercer l'autorité politique (législative, judiciaire et/ou exécutive) sur une zone géographique ou un groupe de peuples.

-----ex du lac Lanoux et c’est la France qui a gagne
.on dit aujourd’hui que les relations internationales sont westphaliennes :
Car s’établissent sur la base d’une juxtaposition de souverainetés (les uns a cote des autres d’états souverains),les traites de westphalie car cela avait mis fin (en théorie) a la droit du plus fort.

Les relations internationales établies dans l’esprit du traite de westphalie, on été exportées en Amérique, en Afrique, et en Asie.

La structure de l’étude des relations internationales.

Propositions méthodologiques et les théories qui permettent de comprendre les phénomènes internationaux et lesrelations qui se nouent et les acteurs de la société mondiale.

-> Pour aborder une question de la société internationale, il faut un point de départ théorique et une base conceptuelle.

Ex : un des phénomènes : de terrorisme international : tout dépend du point de vue à partir duquel on veut interpréter la question. Le point de vue d’une personne de l’église serait donc différent de cellesd’un autre pays.

--pour étudier les échanges internationaux il faut donc partir d’un point de vue théorique / de départ.

*c’est pourquoi certains canots d’études existent pour aider à la compréhension du complexe relationnel international.

1er canal : constitue par ce que l’on appelle la théorisation des relations internationales.

Ex : - le réalisme. C’est à dire que l’on croit qu’a ceque l’on voit. Qu’a ce qui est bon pour nous, etc.…..

-l’approche libéralise. Ou une approche marxiste.

Ces théories ont pour fonction de créer des écoles d’analyses. La critique fondamentale est de dire que ces théories emportent l’inconvénient de créer un postulat/ une base de départ dont il ne faut pas s’éloigner. Elles sont de se fait critiquables.car subjectives...
tracking img