Introduction morale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1754 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction morale

On invoque souvent la morale pour condamner le comportement de l’autre mais cette notion est-elle nécessaire ? Quel est son contenue ? On nous présente la morale comme un ensemble de prescriptions. Se réduit-elle à l’injonction ? Elle passe par des règles rationnelles mais ne s’y réduit pas. Pour réussir sa vie, il faut apprendre à bien agir mais comment ? Le problème estde savoir pourquoi on fait le bien.
Thèse 1 : La morale est nécessaire pour gouverner sa vie.
Ex : La morale stoïcienne.
Thèse 2 : La morale serait non seulement inutile mais aussi dangereuse.
Ex : Nietzche pour qui la morale est un moyen inventé par les faibles pour empêcher les forts de dominer. Le moteur de la morale serait le ressentiment contre ceux qui exprime l’élan créateur de la vie(les forts).
La morale est nécessaire attention cependant de ne pas l’instrumentaliser en un moyen de domination sur l’autre.
Chacun peut chuter en soi-même et ainsi se faire mal ou faire le mal. Par moral on entend l’art de mener une vie d’homme, de se donner une ligne de conduite à l’aide de principe et de valeur. Elle n‘est rien d’autre que l’art de se gouverner et de bien conduire sa vie àl’aide de la raison.

I) Mœurs et morale.
Les deux ont la même étymologie (mores = la manière d’être) et qui transcrit le grec ethos (éthique). D’un côté, les mœurs désignent ce qui se fait et donc ce qui est alors que la morale renvoie au devoir être c’est-à-dire à ce que prescrit de façon universelle la raison.
Héraclite croyait au devenir universel « autre temps, autre mœurs ». Les mœursévolueraient selon le temps et l’espace sans qu’il y ait de morale universelle.
Objection : les normes sociales sont de fait évolutive mais ça ne veut pas die qu’il n’existe pas de morale unique et universelle pour autant que la raison exige une morale qui servirait de repère en tout temps et en tout lieux.

II) Morale et religion.
Toute deux relèvent d’une recherche intérieure mais par lamorale on lit des phénomènes à la lumière de la raison alors que dans la religion on les lit à la lumière de la foi. La morale et la religion on souvent recourt à un ensemble de règles communes.
Ex : Ne pas tuer, ne pas voler. (10 commandements, Bible)
Mais il peut y avoir des préceptes religieux qui se prétende moraux et ne le sont pas. La religion et la morale peuvent s’inscrire dans la mêmedynamique sans pour autant nécessairement s’opposer.

III) Politique, morale, droit.
Toute les deux ont le souci d’un certain bien mais si en morale on se soucie de soi et de l’autre indépendamment des institutions. En politique, il s’agit d’organiser l’art de vivre ensemble dans des institutions. D’où la mise en place d’un droit. Si la morale exprime une intériorité et une exigencepersonnelle tant en aspirant à l’universel, le droit s’impose non pas du dedans mais d’abord du dehors c’est-à-dire par rapport à des institutions. Tout ce qui est immoral n’est pas sanctionner par le droit.
Ex : Le mensonge.
Autrement dit, l’idéal moral et plus élever que l’idéal juridique. Ce qui est légal, conforme au droit, peut être moral mais pas toujours. Ce qui est moral peut-être illégal. Il nesuffit pas de suivre la loi pour être un homme de bien.
Ex : Antigone qui, au nom des lois morales et religieuses non écrites va transgresser la loi politique édicter par son oncle Créon.
Attention : Es-ce à l’état de fixer la morale ?
Ex : Edith Stein, de L’Etat « la morale ne peut être instituer comme un droit »
Quel est le contenu même de la morale ? Sur quel autre critère peut-on juger lamoralité d’une action ?
Deux grandes écoles s’opposent :
1. Intentionnaliste qui juge le caractère moral ou non d’une action à la qualité de l’intention de celui qui agit.
Ex : Kant pour qui la morale est d’abord une affaire de bonne volonté mais celle-ci doit être rendue bonne par la raison et de par la forme rationnelle de la loi. Ce qu’il appelle l’impératif catégorique est la clé de...
tracking img