Introduction philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1385 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce type de sujet demande que l'on analyse des notions et que l'on exprime explicitement les problèmes qui se posent quant on les confronte. Il demande une solide culture philosophique et c'est pourquoi on le rencontre surtout à partir des épreuves à l'université.
[modifier] L'introduction[modifier] RôleComme son nom l'indique, une introduction introduit au sujet dont on va parler. Il faut penserqu'à ce stade de la dissertation, on part de rien : il est donc nécessaire de présenter le sujet, de l'examiner, d'expliquer pourquoi il peut faire l'objet d'une réflexion philosophique et comment on se propose de mener cette réflexion. Le rédacteur doit songer qu'il s'adresse à un lecteur auquel il veut faire comprendre pourquoi le sujet est intéressant, quels problèmes il soulève et quelleslignes argumentatives seront développées pour résoudre ces problèmes. Imaginer que l'on écrit pour un lecteur ignorant tout du sujet mais intelligent peut aider à comprendre la fonction de l'introduction et à bien la rédiger.
[modifier] Parties de l'introductionUne introduction se compose de plusieurs parties :
L'introduction du sujet : le sujet peut être amené par une observation générale, unexemple, une citation. Certains défauts sont à éviter absolument :
ne pas user de généralités absolues et intemporelles : il y a de fortes chances pour que de telles généralités soient fausses ou creuses (ex : De tous temps, les hommes...). Une observation générale est en revanche tout autre chose : par exemple, un proverbe, une observation psychologique, etc.
il est préférabled'éviter les citations : « Kant a dit que : etc. » Il faut les éviter car des citations demandent en général à être expliquées, et ce n'est pas le but d'une introduction, ni même d'une dissertation, mais d'une explication de texte.
éviter les exemples trop particuliers : pas d'exemple personnel. Votre travail dans une dissertation philosophique est de vous efforcer de répondre d'une manièreaussi complète que possible à une ou plusieurs questions. Les exemples personnels sont rarement de bons appuis pour la pensée !
Expliquez les mot-clés du sujet d'une façon générale mais développez l'explication la plus en rapport avec le sujet afin de pouvoir parvenir à l'étape suivante.
Problématisez : la problématisation consiste à poser des difficultés sous la forme de questionsauxquelles il vous faudra répondre au cours de votre travail. Ces questions mettent en crise les notions examinées. Par exemple : vous travaillez sur la connaissance de soi. Il paraît évident que la conscience de soi nous renseigne sur nous-même. Mais la conscience n'est pas la connaissance ; voilà donc une problématique que l'on peut formuler ainsi : la conscience que nous avons de nous-mêmes nouspermet-elle de nous connaître ?
Annoncez le plan : évitez les annonces scolaires du type : dans une première partie... dans une autre... Vous pouvez annoncer votre plan sous forme de questions : ceci est-il cela, ceci est-il un problème pour ce que nous examinons ; nous verrons ensuite s'il est possible ; puis nous chercherons ceci ou cela. Vous n'êtes pas obligé de dévoiler tout votre plan :indiquez les grandes lignes et cela suffira.(l'annonce du plan reste facultative,elle n'est pas obligatoire).
[modifier] ExemplesPour se faire une idée de ce qu'est une bonne introduction, il n'est sans doute rien de plus instructif que de lire les premières lignes de certains traités.
Voyons par exemple comment Sextus Empiricus (un philosophe de l'Antiquité), dans ses Esquisses pyrrhoniennes,introduit son sujet, qui est l'explication du scepticisme :
« Ceux qui cherchent une chose, ou doivent la trouver, ou doivent dire qu'ils ne peuvent pas la trouver, et reconnaitre qu'elle est incompréhensible pour eux, ou enfin, incertains s'ils peuvent la trouver ou ne pas la trouver, ils doivent continuer dans leur recherche. C'est là ce qui arrive dans les diverses questions de la philosophie. Les...
tracking img