Introduction a l'histoire droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1199 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Antiquité :
Elle commence à peu près à la naissance de l'écriture, c'est-à-dire 3000 avant l'ère chrétienne. Et prends fin en 476 après l'ère chrétienne avec la chute de l'Empire romain d'Occident. La France s'est développée grâce à la religion première, le judaïsme. Nous allons nous intéresser à l'Antiquité Gréco-romaine.
Les notions de religion, morale et justice reviennent souvent enmatière de droit. Ainsi depuis des temps immémoriaux que le droit entretienne des rapports étroits avec la religion et la morale. Il semblerait que le droit entretient des rapports étroits avec la Religion et la Morale, afin qu'il y ait plus de justice. Le but principal est de déboucher vers une société toujours plus juste. Le droit s'est vu indexé à la religion et à la morale.

I)Les rapportsqu'entretiennent le droit et la religion

Depuis toujours, il y a ce rapport qui consiste à doter le droit d'une armature religieuse qui soit adaptée. Ce qui est nouveau, c'est le fait de vouloir proposer le droit au commandement religieux. Il y a eu, dans certains type de société, une confusion entre le Droit et la Religion. Il n'y a pas de mot spécifique pour désigner un droit détaché de laReligion. Il semblerait que ce soit le cas dans la langue Arabe. A coté de ce système la, il y a d'autre système qui sont élaborés indépendamment de la religion. Certains systèmes juridiques comme ceux de l'Europe actuelle sont indépendants de la religion.

Il y a deux façons de concevoir la connexion droit et religion : soit on confond complètement les deux notions, soit le droit n'est pas confonduavec la religion.
Le premier système consiste à confondre droit et religion, comme le système musulman ou le système de la société juive, soit le droit n'est pas confondu avec la religion, il y a simplement une liaison comme chez les Grecs. Il y a un type de société qui fait la jonction entre les deux façons : le Christianisme. Il peut être qualifié de monothéiste car il est l'héritier d'unesociété païenne et gréco-romaine. Il y a une dépendance absolue du droit vis à vis de la religion. En 602, naissance de l'Islam. Le point commun entre les Juifs et les Musulmans, c'est que le droit est donné par Dieu. Pour les musulmans, la création de la Charia, en français le Droit Coranique, le Coran aurait été révélé à Mohammed qui aurait été inspiré.

II) Autonomie du Droit vis-à-vis de la religionDans le monde grec, la loi n'est pas donné comme dans le judaïsme, elles sont issues des coutumes et des conventions humaines. Le législateur d'Athènes est Sparte et son législateur Lycurge. Lorsque le monde grec décline et le monde romain émerge (-27 avant l'ère chrétienne), ce dernier se convertit au christianisme au 4 ème siècle. L'occident est nourri de tradition juives et Gréco-romainesmais, sa spécificité est que le droit va se détacher de la Religion peu à peu. Le monde occidental n'a jamais absorbé qu'une partie restreinte du droit juridique.

Le modèle sécularise ou l'indépendance du droit vis-à-vis de la religion. C'est un modèle qui s'inscrit dans le déroulement des siècle et qui n'ont pas forcément d'attrait à la religion. Ce sont des modèles de type laïque. Ce modèleaffirme l'indépendance du pouvoir séculier à l'égard de la religion. Il s'est principalement imposé en Occident. L'indépendance juridique vis-à-vis de la religion n'est pas un trait distinctif de la modernité. Pour preuve, dans l'ancien droit romain, dès la loi des 12 tables (V siècle avant l'ère chrétienne). Les romains avaient crées une distinction entre le religieux et le droit. En Europenéanmoins, le processus de sécularisation du droit a été plus ou moins précoce. Ce qui explique les différences entre les différentes nations.
En France c'est avec la révolution française de 1789 que la séparation et la laïcité commence. En France c'est la laïcité qui est à l'origine de cette séparation.
Dans la presque totalité des pays européens et en Angleterre, le souverain est le chef de...
tracking img