Introduction

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 66 (16358 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1
Philosophie de l’éducation
Grands courants pédagogiques
Par Gérard Barnier
1. Introduction
1.1. Image traditionnelle de la philosophie
1.1.1. Les 3 dominantes d’une histoire de la pensée éducative
1.1.2. L’enseignant : héritier et passeur
1.2. Actualité de la philosophie sur et de l’éducation
1.2.1. Crise et réflexion philosophique sur l’éducation
1.2.2. Nécessité actuelle d’unephilosophie de l’éducation
1.3. Qu’entend-on par philosophie de l’éducation ?
1.3.1. Olivier Reboul
1.3.2. Hansen-Love
1.3.3 Pour Bouvier, Fort, Gélas, Meirieu & Obin
1.3.4. Selon Wunenburger
1.3.5. Pour G. Mialaret
2. La philosophie de l’éducation comme héritage
2.1. Chez Platon et Socrate
2.1.1. Distinction entre deux rapports au savoir
2.1.2. Dialogue et maïeutique socratique
2.2.Rousseau et l’éducation
2.2.1. Faculté de se perfectionner
2.2.2. Reconnaissance de l’enfant
2.2.3. Education négative et positive
2.2.4. Liberté et rapport à la loi
2.3 Kant et l’éducation
2.3.1. Devenir homme par l’éducation
2.3.2. Education, instruction et discipline
2.3.3. L’éducation entre contrainte et liberté
3. L’âge d’or du pédagogique
3.1. L'utopie socialiste et la pensée libertairedu XIXe siècle
3.1.1 L'instruction intégrale selon Robin (1837-1912)
3.1.2. Ferrer (1859-1909), militant de l'éducation populaire
3.1.3. Makarenko (1888-1939) et l'éducation communiste
3.2. Pratiques de pédagogie nouvelle
3.2.1. Démocratie et coopération avec Dewey (1859-1952)
3.2.2. L'éducation fonctionnelle de Claparède (1873-1940)
3.2.3. Montessori (1870-1952) : aider l'enfant à faireseul
3.2.4. L'école nouvelle et active selon Ferrière (1879-1960)
3.2.5. Cousinet (1881-1973) : la coopération dans le travail de groupe
3.3. Pédagogie coopérative
3.3.1. Freinet (1896-1966)
3.3.2. Pédagogie institutionnelle
3.4. Principales caractéristiques de ces courants de pédagogie active
2
4. Principes philosophiques et pédagogiques sous-jacent à l’approche
sociocognitive
4.1.Principes philosophiques
4.1.1. L'individu est un être social, un être de relations
4.1.2. C'est un être de paroles
4.1.3. C'est un être pour autrui
4.1.4. C'est un être de culture
4.1.5. C’est une personne
4.1.6. Apprentissage, éducation et développement
4.2. Principes pédagogiques
4.2.1. Penser de manière conjointe problèmes d'enseignement et problèmes d'apprentissage
4.2.2. Favoriser diversesformes d’apprentissage coopérant
4.2.3. Enseignant médiateur, tuteur, passeur, régulateur, personne ressource
4.2.4. Construire de l’intersubjectivité
4.2.5. Prendre en compte les représentations des apprenants
4.2.6. Outiller pour apprendre à apprendre afin d'aller vers plus d'autonomie
4.2.7. Jouer davantage sur la dimension formative de l'évaluation
5. Principes philosophiques etpratiques pédagogiques d’aujourd’hui
5.1. Quelques pistes
5.1.1. Hegel : dialectique contradictions à surmonter
5.1.2. Marx (1818-1883) , le travail, l’outil et l’humain
5.1.3. Merleau-Ponty (1908-1961) : dialogue, intersubjectivité et situation, langage
5.1.4. Sartre (1905-1980) : existence/essence, projet, liberté, responsabilité
5.1.5. Habermas (1929) : rationalités instrumentale etcommunicationnelle, intersubjectivité
5.1.6. Deleuze-Guattari, Derrida, Lyotard : le désir, les productions désirantes
5.2. Bachelard
3
Philosophie de l’éducation
Grands courants pédagogiques1
Par Gérard Barnier
1. Introduction
1.1. Image traditionnelle de la philosophie
A l’heure d’aujourd’hui, où la pensée didactique, technicienne et savante,
occupe le devant de la scène en matière d’enseignement,il peut paraître quelque peu
désuet de vouloir philosopher sur l’éducation, comme si la philosophie de l’éducation
appartenait au musée des temps révolus.
L’image traditionnelle de la philosophie conforte souvent cette façon de voir les
choses. On a de la philosophie l’image d’une discipline ancestrale, vieille de plus de
25 siècles : une forme de pensée abstraite, spéculative, qui a eu...
tracking img