Introduction

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (720 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Rechercher sur le site:

Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Contribution à l'amelioration de la procedure d'octroi et de suivi du credit dans une IMF: cas de l'Agence PAPME
par AdamAKPOLOU et Lionel ATINDEHOU
Université d'Abomey Calavi- ENEAM - DTS
2007
sommaire suivant

INTRODUCTION

Avec la crise bancaire sous-régionale de la fin des années 1980, le nouveau cadreinstitutionnel mis en place dans les pays de l'Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) et utilisé par la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) dans la conduite de la politique monétairede l'union, n'a fait que favoriser la prolifération d'un système bancaire informel, plus proche des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et des micro- entreprises. Il faut reconnaître que ces«banques» de taille très modeste ont pu mobiliser des ressources très importantes qui ont donné un poids non négligeable aux activités de la microfinance.

Le Bénin peut être cité à titre de pays phare danscette expansion rapide de la finance décentralisée. Le développement du secteur de la microfinance est dû essentiellement aux institutions mutualistes et/ou coopératives, aux institutions de créditépargne, aux Organisations Non Gouvernementales (ONG) et à certaines structures d'appui. Devant l'ampleur du phénomène, la BCEAO, en marge de la loi bancaire de l'union qui réglemente l'environnementbancaire dans la zone ouest africaine, a encouragé l'élaboration d'une autre loi portant sur la réglementation des institutions mutualistes ou coopératives d'épargne et de crédit, communément connuesous le nom de loi PARMEC.

Très vite, le secteur de la microfinance s'est considérablement développé avec une croissance d'environ 117% et 110% respectivement pour les ressources collectées entre 1993et 2003 et les crédits distribués entre 1994 et 2004 (monographie du SFDF 2005 réalisée par la BCEAO). De plus, le volume des crédits distribués par les Institutions de Micro Finance (IMF) au...
tracking img