Investissement sport professionnel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1358 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Note de synthèse sur l’opportunité d’un investissement dans le sport professionnel

A l’attention des membres du Conseil d’Administration d’European Invesment Company

L’investissement dans le sport professionnel est un sujet d’actualité, l’exposition médiatique de ces différents acteurs renforce son attrait. Ainsi, depuis une vingtaine d’années, nous observons une privatisation accrue desfirmes de spectacles sportifs. Les investisseurs agissent selon des objectifs distincts :

- la recherche de complémentarité d’activités : équipementiers sportifs, groupes de communication
- la recherche de notoriété : stratégie de communication de grands groupes hors du secteur sportif
- la logique financière pure
- les motivations personnelles qui poussent un individu àintégrer ou à exister au travers d’un secteur très médiatisé

Conformément à votre demande, nous limiterons notre étude aux opérations dont l’objectif est la rentabilité financière. Les pistes de prises de participation dans les entreprises du sport professionnel sont diverses. Cependant, nous nous attacherons à celles concernant les clubs professionnels de sports collectifs.

Notre réflexion estorganisée en trois parties :

1. Etat des lieux du secteur
2. Modalités d’investissement
3. Prescription

1 Etat des lieux du secteur :

a- Un secteur en croissance

Parallèlement à la conjoncture économique mondiale, le sport professionnel est en forte croissance, depuis le milieu des années 80, dans une société avide de consommation et de loisirs. Plusieurs raisons expliquentl’augmentation des recettes :

L’explosion des droits télévisuels : elle est née d’une demande accrue des spectateurs et d’une concurrence exacerbée des opérateurs désireux de capter de nouveaux clients et de vendre des plages publicitaires autour d’un produit porteur .

L’amélioration du produit : la construction ou la rénovation d’enceintes sportives, l’amélioration des conditions d’accès(moyens et voies de transports) ont permis un accueil de meilleure qualité pour des spectateurs et des partenaires de plus en plus nombreux. Certains sports ont même modifiés leurs règles pour favoriser le spectacle ou son exploitation télévisuelle.

La mise en place d’une démarche marketing : le spectacle sportif est aujourd’hui considéré comme un produit, à ce titre, de nouvelles politiquescommerciales sont apparues pour la vente d’abonnements, de prestations annexes, mais aussi la création de produits dérivés.

b- Une stagnation des recettes à envisager

Le marché pourrait avoir vécu sa période faste.
Les droits TV risquent de ne plus croître, voire de régresser. L’exigence en terme de retour sur investissement des opérateurs médias est plus intense. De plus, en Europe, laconcentration des acteurs (mise en place de cartels) réduira la concurrence qui était favorable, jusqu’à maintenant, aux détenteurs des droits.

L’exploitation de produits dérivés n’a pas la rentabilité escomptée. Sauf pour de très rares exceptions, leur conception et leur commercialisation impliquent des coûts non négligeables sur un marché à superficie réduite.

Dans le même ordre d’idée, nousobservons une dualisation du marché ayant pour conséquence une valeur à la taille, les plus grandes firmes se partagent l’essentiel des richesses potentielles, alors que les plus petites peinent de plus en plus.

c- Un cadre juridique instable

Le cadre juridique du sport professionnel est mouvant. D’un côté les structures en charges de l’organisation des compétitions modifient perpétuellement leursrèglements : les systèmes de qualification (Euroleague pour le basket, Champions league pour le football), les conditions de participation, le partage des recettes entre les clubs,… De l’autre, les pouvoirs politiques peuvent décider, à tout moment, de limiter le libéralisme existant, par exemple, avec la réforme des transferts négociée avec l’UEFA. Ils pourraient intervenir dans le domaine...
tracking img