Iod dior

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1148 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dior

DIOR : UNE MARQUE DE PRESTIGE SWOT FORCES DE PORTER

PROBLEMATIQUE
LA MARQUE DIOR : Une image prestigieuse qui séduit la femme mûre, raffinée et attirée par le luxe. PARADOXE : clientèle vieillissante non (positionnement de Dior qui n’a jamais évolué). renouvelée très

CŒUR DE CIBLE : Nouvelle cible 25/30 ans déjà sollicitée par les grandes marques concurrentes

NOUVELLE TENDANCE: femme moderne, naturelle, raffinée et attirée par le luxe e qui entraîne une exigence de la part de ses consommatrices

Avantages :
Toucher une nouvelle cible plus jeune Augmenter le nombre d’utilisateurs en en recrutant de nouveaux Fidéliser leur clientèle avec passage progressif à la ligne rose et DIOR Prestige Pouvoir toucher les femmes à chaque âge DIOR dispose d’une forte notoriétéfacilité à attirer la clientèle, les consommatrices ont confiance en la marque Rentre dans la stratégie de Dior d’élargir ses parts de marché et de se positionner 5ieme sur le marché des soins Possibilité d’augmenter leur chiffre d’affaires en créant plus de produits Faciliter l’accès aux produits Dior en sensibilisant les jeunes à la marque

Inconvénients :
Un marché très encombré : De nombreuxconcurrents et des leaders bien présents et ancrés sur le marché Dilution de la marque dans les linéaires Dénature la marque/ contradiction avec les valeurs de DIOR + perte de contrôle de l’image de marque Difficulté à gérer rareté et amplitude de diffusion

SWOT

FORCES
SOINS VISAGES DIOR
Groupe LVMH (groupe mondial) Notoriété, savoir-faire et qualité des produits Large de gamme deproduits (différente tranche d’âge, ligne rose, DIOR Prestige) Dynamique de la marque évolution du CA Dior plus fort que celui du marché soin Succès des lancements opérés en 2000 Présente sur 4 axes : maquillage, soin, parfum féminin et masculin diminution certaine d’une part de risque en termes de CA Investissement média important Consommatrices fidèles + fidélité de la marque sur les 45/60 ansPossession d’une source unique et novateur vertus et bienfaits prouvés DIOR 2ieme en Europe tout axe confondus Leader sur le marché de la distribution sélective (9% de PdM) Produits DIOR perçus comme étant de grande qualité, bonne image de marque

IOD DIOR
IOD = 1ere ligne de soin aquatique sur le marché Nouvelle cible plus jeune Rareté et unicité des ingrédients Produit bénéficie de la réputation dela marque signature DIOR Prix accessibles panier moyen des jeunes adultes Communication étendue, animation de marché plus de visibilité, créer la notoriété Création du mini-site Internet plus proche de la cible, création d’une proximité, intimité Pré-test encourageant = intention d’achat, bon niveau d’agrément (bon souvenir spontané ou assisté de la marque DIOR) Packaging adapté à la cibleNouvelle caractéristiques de com = Innovation, modernité Force de séduction dans l’univers concurrentiel Formation de vendeuses

FAIBLESSES :
SOINS VISAGES DIOR
7ieme sur l’axe soin Faible CA/Porte VS Sisley Image de marque mature, chère, peu accessible Clientèle âgée et vieillissante Mais lancement insuffisant par rapport aux autres concurrents plus spécialisés Risque de dilution en investissementpub + trop dispersé et pas spécialisé sur un segment précis investissement média en soin trop faible (5ième) Produits jugés moins efficaces, moins confiance, mauvaise texture et aux contenus moins spécifiques que son principal concurrent (CLARINS)

IOD DIOR
Vente des produits en libre service manque de conseils des vendeuses, pas d’argumentaire technique. (2/3 des décisions prises sur le pointde vente) Vente en libre service dénaturation de la marque Produits à prix accessibles IOD DIOR est une marque de luxe caractérisé par un prix élevé Risque de banalisation de la marque Communication IOD ne véhicule pas les caractéristiques traditionnelles de DIOR (haut de gamme, prestige) Budget élevé en communication, prix élevé de la PLV

OPPORTUNITES:
Le CA soin est en évolution (p.20)...
tracking img