Ionesco

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (685 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Né Eugen Ionescu, le 26 novembre 1909, à Slatina en Roumanie et mort le 28 mars 1994, à Paris. Il est un grand auteur dramatique, représentant du théâtre de l'absurde. Il a écrit de nombreuses œuvresdont les plus connues sont La Cantatrice chauve, Les Chaises ou bien encore Rhinocéros. Fils d'un juriste roumain travaillant dans l'administration royale. En 1913, la jeune famille émigre à Paris.Quand, en 1916, la Roumanie déclare la guerre à l'Allemagne et à l'Autriche, le père revient au pays, coupant rapidement tous les liens avec sa famille qui le croira mort à la guerre ; à Bucarest, ilobtient le divorce et se remarie. Ionesco et sa jeune sœur Marilina sont élevés par leur mère mais il finit par être placé dans un foyer. En 1925, ils retournent chez leur père à Bucarest où ilsapprennent le roumain mais un an après il se fâche avec son père, apparemment très autoritaire, et qui du reste n'a que du mépris pour l'intérêt évident que son fils porte à la littérature. Ionescoentretiendra une relation exécrable avec ce père opportuniste et tyrannique qui adhère successivement au nazisme puis au communisme. Il retourne chez sa mère, revenue elle aussi en Roumanie, et a trouvé unposte acceptable à la banque d'État roumaine. En 1928, il commence des études de français à Bucarest et il fait la connaissance de sa future femme, Rodica Burileanu, une étudiante en philosophie et endroit appartenant à une famille roumaine influente. Parallèlement, il lit et écrit beaucoup de poésie, de romans et de critiques littéraires. Après avoir terminé ses études en 1934, il enseigne lefrançais dans différentes écoles et dans d'autres lieux de formation, puis se marie en 1936. Après plusieurs allers-retours en France et Roumanie. Tout change en 1942 quand la Roumanie s’allie avecl’Allemagne contre l’Union soviétique cette fois Ionesco préfère rentrer en France définitivement avec son épouse et où naitra le 26 août 1944, leur fille unique : Marie-France. C’est en 1947, inspiré par...
tracking img