Irak

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2982 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'IRAK

La république d'Irak est un pays du Moyen Orient d'une superficie de 438 317 km. Bagdad en est la capitale. Le pays est traversé du nord au sud par deux fleuves: le Tigre et l'Euphrate, qui se rejoignent pour former le Chatt-al-Arab débouchant sur le golf persique.
Le pays ne possède que 20 km de bord maritime sur le golf persique.
L'Irak est bordé par la Turquie au nord, L'ArabieSaoudite et le Koweit au sud, la Jordanie et la Syrie à l'ouest, et par l'Iran à l'est.

I/Histoire
L'Irak actuel correspond à l'ancienne Mésopotamie, berceau des civilisations de Sumer, d'Akkad, de Babylone, et de l'Assyrie, auxquelles l'humanité doit l'écriture, le calcul et ses premières villes. C'est au VIIe siècle que les arabes conquirent le Mésopotamie et y fondèrent des citésfortifiées. Bagdad, désormais capitale de l'Empire abbasside, est une des plus grande ville du monde, au rayonnement culturelle et intellectuelle très important. Cette période prospère, on parle même d'un «âge d'or», pris fin lors de la conquête mongol au XIVe siècle avant de passer sous domination ottomane au XVIe siècle. L'Irak fut définitivement incorporé à l'Empire ottoman en 1638.
Lors dela première guerre mondiale, l'Empire ottoman se range aux cotés de l'Allemagne. En réaction dès novembre 1914 les troupes britannique commencent à occuper la Mésopotamie. En mai 1916, les Anglais et les Francais signent en secret les accords de Sykes-Picot qui prévoient le partage du moyen orient, la Syrie et le Liban revinrent à la France, l'Irak et la Palestine furent attribués à laGrande-Bretagne. Le 11 mars 1917 l'armée britannique occupe Bagdad, achevant ainsi quatres siècles de domination ottomane. C'est aussi la fin du règne de l'Islam, la région passe sous le contrôle d'une puissance européenne chrétienne. Les chiites réclamment la création d'un état irakien indépendant arabe et islamique. Mais le 25 avril 1920, lors de la conférence de San Remo la Société Des Nations confie unmandat au Royaume-Uni pour administer l'Irak. Par la suite la Grande Bretagne installa sur le trone le roi Faycal 1er, le premier roi d'Irak (1921-1933). Le royaume hachémite comprend alors un gouvernement dirigé par un conseil de ministre arabes et supervisé par un haut commissaire britannique ainsi qu'une constitution parlementaire. A cette époque, des minorités importantes peuplaient l'Irak etce pays ne réussit pas à s'unifier en Etat-nation. La liste est longue des soulèvements ethniques et religieux et des révoltes sociales, tous réprimés par les Britanniques. En 1927, un énorme gisement de pétrole est découvert près de Kirkouk, les occidentaux fondent une compagnie l'Iraq Petroleum Company (IPC).En 1930, le haut commissaire britannique est remplacé par un ambassadeur, l'Irak devintalors indépendant mais cependant il faut attendre son entrée dans la Société Des Nations en 1932 pour être officiellement reconnu en tant que telle.Dans le contexte de la guerre froide, l'Irak s'associe avec la Grande Bretagne, la Turquie, le Pakistan et l'Iran aux cotés des Etats Unis et signe le pacte de Bagdad, qui constitua un système de défense face au bloc soviétique.
Le 14 juillet1958, un coup d'état dirigé par le général Kassem (partisan de Nasser) renverse la monarchie hachémite. Le roi et une partie de sa famille sont massacrés. Un nouveau gouvernement est mise en place et proclame la république mais le nouvel état est rapidement bousculé entre les partisans de Nasser et le parti Baas. En 1959, l'Irak se retire du pacte de Bagdad. La même année, le parti Baas tente uncoup d'état auquel participe Saddam Hussein. Il est condamné à mort et s'exile au Caire pour finir ses études de droit. La politique du général Kassem se révèle très dur surtout envers les Kurdes et il est renversé et tué par un groupe d'officier du parti Baas en 1963. Saddam Hussein revient en Irak et devient, à 26 ans le secrétaire général du parti Baas. Mais la même année, Abdulasalam Arif...
tracking img