Ironie chapitre 1 candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (970 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Acte III, scène 3
• montrer que les paroles de Perdican ont plusieurs destinataires.
La scène ne peut se comprendre que si Perdican a tendu un piège à Camille.
Il veut piquer sajalousie et va donc simuler une passion pour Rosette en présence de Camille.
De ce fait tous les propos échangés ont pour destinataire ultime Camille dont Perdican sait qu'elle les écoute àproximité. Vois la didascalie.
D'où les renforcements anaphoriques "toi seule" adressés à Rosette mais qui supposent une autre absente, les allusions au couvent, au sang noble, à l'éducationreligieuse… qui visent Camille.
Ces propos sont révélateurs de l'orgueil de Perdican.

- étudier les stratégies de Perdican pour persuader Rosette de l'aimer.
    ○ Ton injonctif,emploi des impératifs.
    ○ Les cadeaux : gradation dramatique, d'abord celui qui lui appartient (la chaîne) puis le rejet de celui qu'il a reçu de Camille. Note aussi la dramatisation étudiée del'image troublée dans l'eau. C'est une métaphore du chagrin et du trouble qui s'estompent dans une paix retrouvée. C'est aussi la condescendance d'un jeune intellectuel qui emploie des images pour êtrecompris de la fruste paysanne.
    ○ Refus apparent des différences sociales.
    ○ Refus d'un amour frelaté par la peur.
    ○ Plaidoyer pour la sincérité.
    ○L'expression lyrique d'un idéal fusionnel et d'un amour naturel auquel encore une fois, la jeune paysanne en contact avec la nature doit être sensible.
Ces propos sont encore révélateurs de l'orgueilde Perdican, mais ils apportent aussi une deuxième explication dans l'échec de la relation amoureuse des deux jeunes gens. Chacun rêve d'un amour impossible. C'est l'expression d'un idéal propre à lajeunesse qui ne peut qu'être déçu par la vie réelle, à l'image de celui de Musset incompris de George Sand. Ainsi sont mis en lumière les deux ressorts dramatiques de ce "proverbe" : l'orgueil et la...
tracking img