Isic

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5894 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
À quoi joues-tu ? Atelier transnational thématique jeux, jouets, activités - Bruxelles 16 & 17 avril 2005
Intervention de Nicolas MURCIER, Psychopédagogue, Doctorant en sciences de l'éducation

La construction sociale de l’identité sexuée chez l’enfant.
La construction de l’identité sexuée de l’enfant est largement influencée par l’environnement social. Celui-ci est dès la naissance un êtresocial inséré dans un contexte culturel donné. Ce dernier définit des comportements, des attitudes, des caractéristiques propres à chaque sexe. Mais l’enfant est également actif dans ce processus. À défaut d’un développement exhaustif de la construction de l’identité sexuée, où l’anthropologie, la psychologie et la psychanalyse devraient avoir leur place, je développerai cet exposé essentiellementd’un point de vue sociologique, en illustrant mes propos d’exemples, non exhaustifs. Le concept d’identité. L’identité individuelle est un concept global recouvrant le sentiment qu’à l’individu de luimême, de sa personnalité, de son existence propre. L’identité est un concept complexe intéressant différentes disciplines – sociologie, anthropologie, psychologie, psychanalyse… Avec P. Mussen nouspouvons définir l’identité comme « une structure mentale composée, ayant des caractères à la fois cognitifs et affectifs, qui comprennent la perception de l’individu par lui-même, en tant qu’être distinct, conforme à lui-même, séparé des autres, dont le comportement, les besoins, les motivations et les intérêts ont un degré raisonnable de cohérence ». Pour Pierre Tap, « c’est ce qui me rendsemblable à moi-même et différent des autres, c’est ce par quoi je me sens exister en tant que personne et en tant que personnage social (rôles et fonctions), ce par quoi je me définis et me connais, me sens accepté et reconnu comme tel par autrui, mes groupes et ma culture d’appartenance » (Tap, 1986). Elle se forge et se remanie tout au long de la vie. Toute expérience affective, relationnelle ousociale vient l’ébranler, l’enrichir. La construction de l’identité est personnelle et singulière mais elle s’édifie dans un mouvement constant et permanent entre soi et l’environnement. Pour le nourrisson, s’il n’a pas encore la faculté de percevoir son individualité, les processus d’intégration et d’évaluation sont déjà amorcés. Selon Colette Chiland (1995), « l’identité est d’emblée sexuée ou ellen’est pas », c’est-à-dire que l’individu est marqué dès la naissance par son sexe qui influe plus ou moins sur ses actions et son comportement durant son existence. La notion d’identité sexuée recouvre le sentiment d’appartenir à un sexe et l’appropriation des caractéristiques définies culturellement qui lui sont reliées (Le ManerIdrissi, 1997 ; Zaouche-gaudron, 1997). Ainsi si l’identité sexuée estattribuée d’office par les caractéristiques anatomiques, c’est dans le rapport à l’autre, dans la rencontre de l’altérité qu’elle s’édifie. L’entourage de l’enfant joue un rôle prépondérant sur la construction et l’édification de l’identité sexuée de l’enfant. Bien avant que celui-ci ait conscience de son identité sexuée, elle existe dans l’esprit de ces parents. Ces derniers ont désiré, fantasmé,rêvé d’un enfant. Avant la naissance, ils se sont préparés, ont imaginé l’enfant, lui ont donné un prénom. Il a déjà une 1
5e programme communautaire pour l’égalité des chances entre les femmes et les hommes
2004-2006 : Favoriser l'évolution des rôles des femmes et des hommes et éliminer les stéréotypes sexistes.

place imaginaire et réelle dans la filiation. Ainsi selon la psychologueSuzanne B. Robert Ouvvray, l’enfant « est porté fantasmatiquement par sa mère [et son père] et son entourage avant même d’exister ». Durant la grossesse, le père a également imaginé son futur enfant. Sa vie fantasmatique, son vécu émotionnel vont ressurgir. Il va se projeter dans l’avenir et dans son rôle de père. Selon l’analyse de M. Lemay, « l’enfant est un prolongement de lui-même, le véhicule...
tracking img