Isolation thermique au niveau du plancher et de toiture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3196 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Polytechnique Sousse
Université de Sousse
Département Génie Civil

Thème de la recherche :

« L’isolation thermique du bâtiment
au niveau des planchers et des toitures »

Elaboré par: ****** Oussama
****** Hamdi


Année Universitaire : 2010/201
* Plan:
I/ Généralité sur l’isolation thermique du bâtiment:
1/ Isolation thermique : l’essentiel à savoir:2/ Des règlementations de plus en plus strictes:
3/ Le BA d’une bonne isolation:
4/ Les isolants thermiques:
II/ L’isolation thermique des planchers :
1/ Les principales techniques:
2/ Les techniques d’isolation en rénovation:
III/ L’isolation thermique de la toiture :
1/ Les combles perdus:
2/ Les combles habitables/aménageables:
3/ L’isolation thermique de la toiture:
4/ Lestoitures-terrasses:
VI/ Conclusion :

I/ Généralité sur l’isolation thermique du bâtiment:
Figure 1
1/ Isolation thermique : l’essentiel à savoir :
L’isolation thermique est complexe et très diversifiée. Selon les matériaux utilisés et les pièces à isoler, l’économie résultant de l’isolation thermique sont très variables. De nouvelles normes sont apparues ces dernières années pour optimiserl’isolation et ainsi consommer moins d’énergie.

L’isolation thermique assure trois principales fonctions dans un logement :
* La première consiste à renforcer le confort en supprimant l’effet paroi froide l’hiver et paroi chaude l’été.
* La deuxième consiste à réduire les consommations d’énergie pour le chauffage ou la climatisation.
* Cette deuxième fonction induit la troisième quiconsiste à rendre l’habitat plus écologique en diminuant les pollutions liées au rejet dans l’air des restes de combustibles.

Selon les surfaces, les pertes calorifiques sont très variables. En procédant à une isolation du logement de façon globale mais aussi à une mise à plat du système de ventilation, les économies sont substantielles.
Les pertes de chaleur sont les plus importantes sur latoiture (˜ 30 %), les murs (˜25 %), l’air renouvelé (˜ 20 %), les vitres (˜ 13 %), les sols (˜ 7 %).
* L’isolation permet également de contrecarrer l’effet des ponts thermiques responsables de 5% des pertes calorifiques dans un logement.
2/ Des règlementations de plus en plus strictes :
Depuis quelques années, l’isolation thermique fait partie de tous les cahiers des charges des constructeurs demaisons neuves. Ceci n’était pas le cas précédemment. Ainsi pour les constructions antérieures à 1974, aucune obligation d’isoler n’était imposée. Ces maisons ont du coup très majoritairement été construites sans aucune isolation.

Depuis 1974, une règlementation thermique est applicable à tous les bâtiments neufs. Cette première règlementation a encore été renforcée depuis juin 2001. Cesréglementations successives visent à réduire de 50 % les consommations d’énergie des logements neufs. En 2005, une nouvelle règlementation a vu le jour sous le nom de « RT2005 ». Cette règlementation est applicable à toutes les constructions neuves dont le permis de construire a été déposé à partir du 1er septembre 2006. La RT 2005 fixe une limite de consommation énergétique de référence (appelé CEPréf) à ne pas dépasser. Les exigences à respecter d’hiver comme d’été dépendent de la zone climatique où se situe le projet, soit 8 zones au total combinant températures extérieures et ensoleillement et correspondants à des limites de département.
Pour mémoire, en 1973 un logement neuf consommait 372 kWh/m²/an pour le chauffage, en 2003, 245 kWh/m²/an. La nouvelle Règlementation Thermique (RT 2005)fixe la consommation globale d’une maison à 85 kWh/m²/an.
A titre de comparaison, la maison passive (maison très haute performance énergétique développée en Allemagne, Autriche et Suisse) consomme 15 kWh/m²/an. Selon toute vraisemblance, la RT2010 devrait faire descendre encore la norme pour les constructions neuves à hauteur d’une résistance thermique R de 9 K.m²/W.
3/ Le BA d’une bonne...
tracking img