Istanbul

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 38 (9492 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
De Byzance à Istanbul, un port pour deux continents

Byzance, Nouvelle Rome, Constantinople, Konstantiniyye puis Istanbul...

Depuis sa fondation jusqu’à nos jours, cette ville baptisée différemment selon les époques est connue comme un lieu de passage et le creuset de multiples cultures et civilisations.

Sa situation géographique en faitun carrefour continental autant que maritime, comme le confirment les fouilles entreprises en 2004 lors du creusement du tunnel sous-marin du futur métro.

Occupé depuis la période paléolithique, le site devient, par le Bosphore, le théâtre de flux migratoires importants depuis les Balkans vers l’Anatolie. L’existence d’un port, attestée depuis huit mille ans, est la marque d’une placecommerciale éminente et prospère, centre d’une voie nord-sud.

L’économie et la vie quotidienne de Byzance, fondation grecque au VIIe siècle avant Jésus-Christ, sont déterminées par la position de la ville. L’occupation romaine ne modifie pas cette identité, mais y ajoute l’activité propre à la présence de garnisons.

En 330, à la suite de la scission entre les empires romains d’Orient etd’Occident, la ville devient capitale sous le nom de Constantinople, en hommage à l’empereur Constantin. Sa position de centre commercial, politique, militaire et religieux se renforce jusqu’à la fin du Moyen Âge. Des groupes ethniques variés se mêlent toujours.

La ville antique modernisée : le port, les murailles, les artères, le forum; l’hippodrome, le palais, Sainte-Sophie, se complète desimplantations vénitienne et génoise de Galata.

L’« invasion latine » qui se produit au cours de la quatrième croisade instaure le droit occidental entre 1204 et 1261, avant une restauration puis la chute devant le Sultan Mehmet II en 1453, à la suite du déclin de l’Empire autour la cité.

Mehmet II le Conquérant veut faire de la ville un point de domination sur l’est et l’ouest, et la capitale d’unnouvel empire musulman. Son règne et ceux de ses successeurs, tels Bayezid II, Selim Ier et Soliman Ier le Magnifique, voient la conversion des édifices chrétiens, au premier rang desquels Sainte-Sophie, pour répondre aux usages de l’Islam.

De même, la construction du nouveau palais et d’un fort sur la côte est du Bosphore, l’apparition des mosquées et des Medressa résultent d’une politiquecontinue de grands travaux. A l’image de l’extension de l’Empire Ottoman, le visage de la ville se transforme. Néanmoins, des communautés chrétiennes demeurent et la cité reste cosmopolite.

Du côté du pouvoir, les cérémonies officielles, les processions, les fêtes religieuses, les parties de chasse, les réceptions d’ambassadeurs et les grands événements princiers ont laissé de nombreux témoignageset de multiples représentations. La vie quotidienne des stambouliotes nous est également connue par les objets propres aux métiers, au commerce, à la musique, aux transports terrestres et maritimes, aux pratiques religieuses, etc…

Nous avons voulu rendre palpable l’aspect polymorphe de cette ville mosaïque. Il aurait été illusoire de vouloir retracer de façon exhaustive les périodes romaine,byzantine et ottomane. L’ambition de cette exposition est simplement de mettre en exergue les personnalités et les périodes prégnantes qui ont contribué à façonner la ville au fil des siècles et à la faire perdurer jusqu’à nos jours.

-------------------------------------------------
Repères chronologiques

* - 5100 Culture de Toptepe
* - 680 Fondation de Selymbria (Silivri)
* - 680Fondation de Chalcédoine (Kadıköy)
* - 660 Fondation de Byzance
* - 513 Traversée du Bosphore par Darius
* - 478 Prise de Byzance par Pausanias
* - 340/339 Siège de Byzance par Philippe II de Macédoine
* - 278 Prise et sac de la ville par les Galates
* - 202 Prise de Chalcédoine par Philippe V de Macédoine
* - 146 Rattachement de Byzance à Rome
* 74 Inclusion de...
tracking img