Iterdependance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3030 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
UN MONDE INTERDEPENDANT

Introduction De nos jours, informations, capitaux, marchandises et hommes circulent de plus en plus et de plus en plus vite sur la terre. Ce phénomène est la mondialisation. De même criminalité, pollution ou crise internationale, bref tout aujourd’hui semble devoir se traiter à un niveau mondial. Le terme est récent, il vient des EU (le terme américain est «globalization »). Un phénomène qui n’est pas nouveau (Christophe Colomb a contribué à sa façon a initié cette mondialisation par exemple) mais qui s’est fortement amplifié depuis 1945 et plus encore depuis environ 25 ans à tel point de devenir un des aspects dominants de notre monde. Elle est à la base d’une nouvelle organisation de l’espace mondial, dominé par des flux, et qui privilégie quelques centreset laisse en marge de larges périphéries.

I/ L’ACCELERATION DE LA MONDIALISATION ET SES CONSEQUENCES A. Pourquoi une accélération de la mondialisation ? 1. Des innovations techniques . Mer : gigantisme des navires + porte-conteneurs . TGV, autoroutes et travaux géants induits (tunnel sous la manche, ponts géants pour relier les îles japonaises) . Une nouvelle étape avec la révolution récentedes télécommunications : informatique, Internet temps réel via satellite, télé sat ellite et chaînes d’informations mondiales (CNN Bloomberg) . De nos jours le rapport à l’espace à complètement changé : ce n’est plus la distance absolue mais la « distance temps » et la « distance coût » qui conditionne les échanges. . Il y a une sorte de contraction de l’espace. C’est l’idée du village planétaire.2. Libéralisation et déréglementation . On a apporté des solutions libérales à la crise de 1973 : Thatcher (GB), Reagan (EU), Raymond Barre (F). Vers un désengagement de l’Etat : privatisations dès 1986 en France (gouvernement Jacques Chirac), idem en Grande Bretagne (les chemins de fer, la distribution d’eau…). . Ouverture des frontières et déréglementation. Ouverture des marchés à laconcurrence : électricité, téléphone, Poste, chemin de fer, transport aérien (avant, Air France avait un monopole d’état pour toutes les lignes intérieures et la concurrence était tout simplement interdite). Importance aussi de la déréglementation en matière financière. Des pans entiers de l’économie sont ainsi passés au secteur privé (la distribution d’eau : Vivendi Environnement ou Lyonnaise des Eaux).. Rôle important des organisations régionales. Chute des barrières douanières, création de zones de libre-échange de plus en plus étendues (UE, Mercosur, ALENA). . L’uniformisation politique et l’extension des principes libéraux. Autrefois, une autarcie du monde communiste. Maintenant, il n’y a guère que la Corée du nord qui reste en dehors des échanges mondiaux. Même la Chine a récemment adhéréà l’OMC et a donc accepté ses règles de fonctionnement libérales. 3. Le rôle des OIG : FMI, BIRD, OMC Ils fixent des règles favorables à la libéralisation des échanges. . FMI et BIRD : Créés à l’origine (1945) dans le but d’assurer une stabilité financière ils sont de plus en plus perçus comme des organismes influencés par les EU et favorisant la mondialisation libérale. FMI et Banque Mondialeinterviennent régulièrement pour aider des pays en difficulté financière (trop endettés par ex) en leur octroyant des aides et des

prêts. Mais ils ne le font souvent qu’à la condition que le pays change complètement ses méthodes de gestion et adoptent des principes libéraux (diminution du rôle de l’Etat, ouverture sur l’extérieur). Le peu de succès des recettes qu’ils ont proposé aux pays endifficulté explique qu’ils soient de plus en plus critiqués aujourd’hui. . GATT (1948) puis OMC (1994) ont beaucoup favorisé ce développement des échanges en luttant contre le protectionnisme traditionnel de nombreux états. B. Les FMN, acteurs majeurs de la mondialisation . Les acteurs de cette mondialisation sont nombreux : les états (EU par ex), décideurs (dirigeants, PDG), les organisations...
tracking img