Itinerario de un chicano

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (602 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Objectifs
Le lexique :
el coyote/el pollero - la corrupción - sobornar - la Migra - un inmigrante ilegal = un clandestino - cruzar la frontera - la miseria - explotar/ la explotación -aprovechar - los chicanos - el sueño americano
La syntaxe :
- como si + subj.imp. (EE.UU es como si …)
- « c’est..que, c’est ..qui » (Los norteamericanos son los que explotan a los chicanos)
-concordance de temps (Para P. Morales es increíble que + … ; A P. Morales le parece raro, extraño que …)
- tener que …
La compréhension :
Il faudrait amener les élèves dans un premier temps à nous donnerdes informations sur le personnge, ses origines ses motivations… Puis dans un second temps à faire dégager les grandes étapes de son périple (Tijuana, California Condado de S. Diego, La vuelta alpueblo en busca de la novia).
Commentaire :
1.L'idée générale
Thème : l’émigration mexicaine aux E.U
Le protagoniste (les trois premières lignes)
jeune mexicain qui a terminé le servicemilitaire
jeune homme qui refuse le destin que lui impose sa condition sociale (pauvreté et misère)
jeune homme ambitieux, qui prétend améliorer sa condition sociale/ qui ne se conforme pas avec ce queson pays lui offre. Il se laisse tenter par le rêve américain, la terre promise.
Le texte nous raconte alors son parcours à la recherche d’un travail et d’une vie meilleure.
2.Etape 1 : TIJUANATijuana = bassin agricole / Main d’œuvre bon marché A Tijuana commence les problèmes :
il ne trouve pas de travail
difficile d’obtenir les papiers nécessaires pour traverser la frontière (visa,contrat de travail, permis de séjour), il dépense tout son argent.
connaît la corruption, la prostitution…
ÞTout cela le mène à traverser la frontière clandestinement… CALIFORNIE (Condado de S. Diego)3.Etape 2 : CALIFORNIE
De nouveau il y a un décalage entre ce qu’on lui avait dit et ce qu’il va vivre.
Adaptation difficile :
il travaille comme journalier (travail ponctuel)
pas d’attache...
tracking img