Jack goody la raison graphique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1572 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Compte-rendu : Jack GOODY, La raison graphique. La domestication de la pensée sauvage, Paris, Editions de Minuit, 1979. Trad. BAZIN (J.), BENSA (A.)

Jack Goody est un anthropologue d’origine Anglaise né en 1919 à Londres. Il enseigne à l’université de Cambridge. Il a notamment étudié les sociétés du Nord du Ghana. Le chercheur s’est beaucoup intéressé à l’écriture et a publié plusieursouvrages sur ce thème, dont La raison graphique. La domestication de la pensée sauvage, livre dans lequel l’auteur étudie les conséquences de l’écriture sur les modes de pensée.

Reprenons la problématique de l’auteur : « […] je m’efforce de définir plus exactement par quelles voies l’utilisation de l’écriture semble avoir influencé les structures cognitives. » (Chap. I, p. 58)

Nous verrons d’aborden quoi l’opposition traditionnelle entre pensée domestiquée et pensée sauvage lui semble erronée et profondément ethnocentriste. Ensuite, nous verrons comment l’auteur dresse les limites des méthodes d’analyse des sociétés premières qu’il juge inhérentes à l’écriture. Enfin, nous verrons comment l’auteur explique l’impact de l’écriture sur le plan cognitif.

Dans un premier temps, celui desdeux premiers chapitres, Jack Goody s’insurge contre la « taxinomie populaire binaire » pour définir les sociétés premières. Il critique les analyses ethnocentristes des cultures premières : une séparation simpliste Maitrise de l’écrit = Civilisation = Nous / Oralité = Sauvage = Eux

Dès le premier chapitre , l’auteur effectue une analyse critique des différentes études menées sur lescivilisations par d’autres auteurs tels qu’E. Durkheim, M. Weber ou A. Comte, analyses qu’il réfute car trop binaires. « […] les anthropologues et les sociologues […] ont […] préféré adopter une sorte de relativisme culturel [impliquant] nécessairement un jugement de valeur [ainsi] qu’une surestimation des différences […] culturelles. ». Jack Goody se rapprocherait bien plus des analyses de C. Lévi-Strauss,auquel à qui il emprunte volontiers le concept de « pensée sauvage ». Pour l’auteur, les études qui distinguent les sociétés en termes de sociétés fermées et ouvertes ou en voie de développement et développées n’ont pour but que d’accentuer la différenciation, qui aboutit simplement à un partage entre le « nous » et le « eux ».
Dans les deux chapitres suivants , Jack Goody évoque le fait que lamise en place de telles analyses, qu’il juge ethnocentriste, proviendrait d’un problème de méthodologie. En effet, les études des sociétés dites « primitives se sont faites avec des outils proprement occidentaux, en particulier l’écriture dont la plupart de ces sociétés sont dépourvues. L’auteur considère alors qu’en se servant de l’écriture on s’interdit finalement de comprendre les processuscognitifs avant que celle-ci n’apparaisse ( « […] on s’est si mal représenté la nature de ces processus parce qu’on a incomplètement compris que la réduction graphique des concepts la langue parlée implique des transformations dans la manière de les mettre en ordre. »).
Dans un second temps, l’anthropologue met en exergue les limites des méthodes d’analyse des sociétés premières inhérentes àl’écriture. Il s’appuie pour cela sur l’étude de trois procédés graphiques : le quatrième chapitre est presque entièrement dédié au tableau, le cinquième à la liste et le sixième à la formule.

Tout en dressant un historique du développement de l’écriture, qu’il juge nécessaire pour comprendre les effets de l’écriture sur nos sociétés, l’auteur regrette toutefois que l’on ne se soit pas assezintéressé aux procédés propres de l’écriture que sont : la liste, la formule et le tableau qui ont joués un rôle décisif dans ce qu’il nomme « la domestication de la pensée sauvage ».
Selon l’auteur, le tableau numérique classificatoire a eu pour rôle la mise en ordre de la connaissance. Par le système simple de matrice à double entrée, à « caractère bidimensionnel et figé », il permettait de «...
tracking img