Jack

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 60 (14781 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jackie Robinson
Aller à : Navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir Robinson.
Jackie Robinson

Dodgers de Brooklyn - No 42
Joueur de deuxième but
Frappeur droitier Lanceur droitier
Premier match
15 avril 1947
Dernier match
10 octobre 1956
Statistiques de joueur (1947-1956)
Matchs 1382
Coups sûrs 1518
Coups de circuit 137
Points 937
Points produits 734
Moyenneau bâton 0,311
Équipes
Brooklyn Dodgers (1947 - 1956)
Temple de la renommée du baseball
Élu en 1962
Jack Roosevelt Robinson, dit Jackie Robinson, né le 31 janvier 1919 à Cairo en Géorgie et mort le 24 octobre 1972 à Stamford dans le Connecticut, est un joueur américain de baseball ayant évolué en Ligue majeure de 1947 à 1956. Il est le premier Noir à jouer en Ligue majeure (15 avril 1947)depuis l'interdiction posée à ce niveau depuis soixante ans par les propriétaires de clubs, qui s'appuyaient sur les décisions de la Cour suprême des États-Unis. Infatigable militant de la cause égalitaire, il ouvre la voie à la « Révolution des droits civiques »1.
Meilleur nouveau joueur en 1947, meilleur joueur des Ligues majeures et leader à la moyenne au bâton en 1949 et membre de l'équiped'étoiles en 1949, 1950, 1951, 1952, 1953 et 1954, il est élu au Temple de la renommée du baseball en 1962, dès sa première année d'éligibilité. En 1999, il est nommé dans l'Équipe du siècle. Le numéro 42 que portait Robinson est retiré chez les Dodgers en 1972 puis, honneur unique, de l'ensemble des franchises de baseball de la MLB le 15 avril 1997. Depuis 2004, la Ligue dédie le 15 avril à la mémoirede Robinson avec le « Jackie Robinson Day ».
Parmi les nombreuses œuvres dédiées à Jackie, on citera la chanson de Buddy Johnson, Did You See Jackie Robinson Hit That Ball?, qui connaît de multiples reprises. La plus connue est celle de Count Basie avec Taps Miller au chant (1949).
Sommaire [masquer]
1 Biographie
1.1 Jeunesse
1.2 Armée (1942-1944)
1.3 Kansas City Monarchs (1945)
1.4 Royauxde Montréal (1946)
1.5 Dodgers de Brooklyn (1947-1956)
1.5.1 La ligne noire est brisée (15 avril 1947)
1.5.2 Saison 1947
1.5.3 Saison 1948
1.5.4 Saison 1949
1.5.5 Saison 1950
1.5.6 Saison 1951
1.5.7 Saison 1952
1.5.8 Saison 1953
1.5.9 Saison 1954
1.5.10 Saison 1955
1.5.11 Saison 1956
1.6 Retraite sportive
2 Jackie Robinson dans la culture populaire
3 L'héritage de Jackie Robinson
4Palmarès personnel
4.1 Titres et honneurs
4.1.1 Athlétisme
4.1.2 Basket-ball
4.1.3 Football américain
4.1.4 Baseball
4.1.4.1 Negro League
4.1.4.2 Ligues mineures
4.1.4.3 Ligue majeure
4.1.5 Titres et honneurs non sportifs
4.2 Statistiques annuelles
4.2.1 En Negro League
4.2.2 En Ligues mineures
4.2.3 En Ligue majeure
5 Notes et références
6 Annexes
6.1 Bibliographie
6.2 Liensexternes
Biographie[modifier]

Jeunesse[modifier]
Jack Roosevelt Robinson voit le jour le 31 janvier 1919 à Cairo dans l'État de Géorgie en pleine épidémie de « grippe espagnole ». Mallie, sa mère, choisit Roosevelt comme deuxième prénom en hommage au président Theodore Roosevelt, mort vingt-cinq jours avant la naissance de Jackie2. Après l'abandon de domicile du père de famille3 alors que Jackien'a que six mois, la famille Robinson déménage en 1920 à Pasadena en Californie. Jackie y passe son enfance dans un quartier pauvre. Il se permet quelques petits larcins comme du vol à l'étalage. Il fréquente ainsi le capitaine Morgan, chef du service de la délinquance juvénile à Pasadena. Jackie Robinson rend un hommage soutenu à ce policier dans ses mémoires, expliquant par exemple qu'iln'hésitait pas à donner un dollar aux jeunes s'il soupçonnait qu'ils n'avaient pas encore mangé de la journée4. C'est la première forte figure d'autorité que croise Jackie au cours de sa vie. L'autre personne importante durant sa jeunesse est son ami Carl Anderson. C'est lui qui pousse Jackie à arrêter ses bêtises d'adolescent5.

Jackie Robinson à UCLA
Frère de Matthew « Mack » Robinson, médaille...
tracking img