Jacob ho

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (355 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Née Simone Jacob le 13 juillet 1927 à Nice, Mme Veil est déportée à l'âge de 17 ans à Auschwitz-Birkenau, avec l'une de ses sœurs, Madeleine, et sa mère, Yvonne. Elle y passe treize mois et sortseule du camp. Elle ne reverra pas plus son frère ni son père, déportés en Lituanie, mais retrouvera sa sœur aînée, Denise, déportée à Ravensbrück et Mauthausen.
Son nom restera associé à lacause des femmes, à la construction européenne. Simone Veil entre, jeudi 18 mars, à l'Académie française, à l'âge de 82 ans, forte de ses combats et engagements, auréolée d'une immense popularité.Elle sera la sixième "immortelle" à siéger dans la célèbre institution du Quai Conti.
Rescapée de la Shoah, elle fait carrière dans la magistrature jusqu'à sa nomination comme ministre de laSanté, en mai 1974. À ce poste, elle fait notamment adopter la « loi Veil », promulguée le 17 janvier 1975, qui autorise l'avortement en France.
De 1979 à 1982, elle est la première femme àprésider le Parlement européen élu au suffrage universel. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville dans le gouvernement Édouard Balladur, elle siège au Conseil constitutionnel de 1998 à2007.Simone Veil est la femme préférée des Français en 2010, selon un sondage réalisé par l’IFOP.
Lors d'un contrôle effectué dans la rue par deux SS, Simone Jacob, alors âgée de 16 ans et quise fait appeler Simone Jacquier, est arrêtée le 30 mars 1944, à Nice. Dans les heures qui suivent, le reste de sa famille, est arrêté par la Gestapo.
C’est en 1974 qu’elle devient Ministre dela Santé. Elle est maître-d'œuvre de l'adoption par le Parlement du projet de loi sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG), qui dépénalise l'avortement, texte qui entre en vigueur le 17janvier 1975. Ce combat lui vaut des attaques de la part de l'extrême-droite et même d'une partie de la droite traditionnelle, comme l'a rappelé Jean d'Ormesson en l'accueillant à l'Académie...
tracking img