Jacques mesrine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2039 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le 28 décembre 1936, Jacques-René Mesrine naît à Clichy le jour de la fête des Saints Innocents. Ses parents sont des marchands de tissu aisés. Ils souhaitent le voir étudier à l'école des Hautes Études Commerciales (H.E.C). Hélas, il n'aime pas l'école : les frères oratoriens l'expulsent. Plus tard, Jacques se fait renvoyer du lycée laïc de Clichy pour avoir été violent envers le proviseur. Ildevient alors représentant en tissus. En 1955, Jacques a 19 ans et se marie avec Lydia de Souza dans sa ville natale. Un an plus tard, il part pour la guerre d'Algérie comme parachutiste-commando où il sera décoré par le Général de Gaulle de la Croix de la valeur militaire. En mars 1959, Jacques reçoit le certificat de bonne conduite de la 626è Compagnie. Cependant, de retour à la vie civile, ildivorce et vit de poker, petits "casses" et braquages. Très tôt, ce futur braqueur professionnel, de notoriété internationale, se rend compte qu'un rien change son visage. Il décide d'en jouer pour ne pas être reconnu. Les différentes photos prises au cours de sa vie en témoignent. Le 4 novembre 1961, Mesrine se remarie à la mairie du XVIIIè arrondissement de Paris. De cette union avec Maria de laSoledad naîtront trois enfants. C’est à cette époque qu’il est arrêté pour le première fois et est condamné à payer une amende pour port d'arme prohibée. Le 17 janvier 1962, il est arrêté à Neubourg avec trois complices. En mars 1962, pour la première fois, il est incarcéré dix-huit mois à Évreux, puis à Orléans, pour les motifs de cambriolage et recel d'armes. Après son séjour en prison, Mesrineessaie de s'amender. Sa famille, pour l'aider, lui offre la gérance d'une auberge dans l'Oise. L'établissement devient vite un repaire de bandits. Jacques a une nouvelle flamme et vit avec Jeanne Schneider dont il prétend avoir tué les deux souteneurs (on n'a cependant jamais trouvé de cadavre). Le 2 décembre 1965, Mesrine est arrêté alors qu'il dérobe des documents politiques dans la résidence dugouverneur militaire de Palma de Majorque. En octobre 1966, Mesrine ouvre un restaurant dans la capitale des îles Canaries, Santa Cruz de Tenerife. Jacques n’arrête toutefois pas ses activités et en décembre, il braque une bijouterie à Genève. En mai 1967, Mesrine ouvre une auberge à Compiègne. Le 15 novembre de la même année, il est reconnu lors d’un vol à main armée dans un hôtel de Chamonix ;puis dans une maison de haute couture à Paris, le 8 décembre. 6 février 1968, Jacques Mesrine échappe aux policiers et s'enfuit par l'aéroport d'Orly au Québec avec Jeanne Schneider, A cette époque, il n'est recherché que pour escroqueries. Mesrine s'établit au Québec et se lance dans la grande criminalité...
Jacques et Jeanne restent alors discrets et travaillent cinq mois pour GeorgesDeslauriers. Le couple le kidnappe pour les avoir congédier et demande à son frère Marcel une rançon de 200 mille dollars. Le 26 juin 1969, le couple Mesrine-Schneider quitte le motel des Trois Sœurs à Percé où il s’était réfugié et franchit illégalement la frontière des État-unis dans une petite embarcation vers Détroit. Le 30 juin 1969, le corps étranglée d'Évelyne Le Bouthillier est découvert dans sarésidence. 16 juillet 1969, le couple est arrêté à Texarkana, en Arkansas, puis extradé vers le Québec en attendant leur procès. 17 août 1969, ils s'évadent de la prison de Percé mais sont repris le lendemain. Jacques et Jeanne sont respectivement condamnés à 10 et 15 ans de réclusion pour l'enlèvement de Georges Deslauriers. En Janvier 1971, Mesrine et Schneider sont acquittés dans l'affaire LeBouthillier à cause du manque d'objectivité du Juge, mais ils retournent en prison pour l'enlèvement et la séquestration du millionnaire Georges Deslaurier. Le 21 août 1972, Jacques Mesrine est jugé et condamné à dix ans de prison, mais il s'évade l'Unité spéciale du pénitencier de Saint-Vincent-de-Paul avec cinq autres détenus, dont Jean-Paul Mercier un de ses fidèles complices au Québec. Leur...
tracking img