Jane eyre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1400 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jane Eyre de Charlotte Brontë

I - Biographie de Charlotte Brontë. (1816-1855)

Charlotte Brontë est née le 21 avril 1816 à Thornton (Yorkshire), près de Haworth, d'un père pasteur. Sa mère meurt d'un cancer alors que Charlotte est encore jeune. La sœur de sa défunte mère vient soutenir son père dans son éducation et celle de ses cinq autres frères et sœurs. Cependant, en 1824, les quatrefilles aînées de la famille sont envoyées au pensionnat des sœurs Cowan Bridge. Les deux sœurs aînées y meurent de tuberculose, Charlotte en est marquée à vie. Les quatre enfants survivants sont Charlotte, Branwell, Emily et Anne.

En 1831, Charlotte est envoyée dans une école où elle revient quelques années plus tard en tant que professeur. Hantée par le besoin d'écrire, elle parvient à peine àremplir ses fonctions d'institutrice dans son ancien pensionnat, puis de préceptrice chez des particuliers. En 1842, elle se rend à Bruxelles pour enseigner, en compagnie de sa sœur Emily, au Pensionnat Heger, dirigé par Mme Heger. Elle tombe amoureuse du mari de celle ci. La mort de leur tante contraint les deux sœurs à rentrer à Haworth, où Emily décide de rester définitivement. Charlotte revientchez les Heger, qui lui ont proposé un poste de maîtresse d'anglais dans leur établissement. Elle est de plus en plus obsédée par M. Heger, et connaît une crise psychologique grave; elle décide par conséquent de retourner au Royaume-Uni. Elle continue cependant d'écrire des lettres passionnées à son "maître", qui après un ou deux échanges prend la décision de cesser la correspondance. Il faut àCharlotte des mois pour s'en remettre.

Vers 1845, les trois sœurs, étant parvenues à faire publier un recueil de leurs poèmes, sous un pseudonyme, se mettent en quête d'un éditeur pour leurs romans respectifs. Alors que les romans d'Anne et Emily, Agnes Grey et Les Hauts de Hurlevent (Wuthering Heights), sont acceptés par un éditeur, le récit de Charlotte, Le Professeur (The Professor), estrefusé. Sur la suggestion de son éditeur George Smith, Charlotte soumet peu après un roman complètement différent : c'est Jane Eyre, qui est publié sous le pseudonyme de Currer Bell en 1847.

Plus tard, son frère Branwell meurt de tuberculose à l'automne 1848, bientôt suivi par Emily et Anne. Commence alors une période de calvaire pour Charlotte. Tout en luttant contre une dépression atroce, elletermine Shirley , qui est publié en 1849. Ses horizons s'élargissent néanmoins à présent qu'elle n'est plus tenue de respecter l'anonymat qu'elle avait juré à Emily. Charlotte retrouve la forme avec Villette, publié en 1853, basé sur ses expériences bruxelloises et considéré par certains comme son chef-d'œuvre.

En juin 1854, Charlotte épouse Arthur Bell Nicholls, vicaire de son père. Enceinte,fatiguée par sa grossesse, elle meurt le 31 mars 1855. La cause de la mort donnée à l'époque est la tuberculose, mais elle est peut-être le typhus, ou une complication liée à une grossesse. Son premier roman, Le Professeur sera publié posthume en 1857.

II - En faisant la biographie de Charlotte Brontë, nous remarquons très vite que Jane Eyre et l'auteur du roman ont des liens en commun.
Nouspouvons en outre parler de l'éducation de Jane par sa tante, tout comme Charlotte.
Puis nous remarquons également que l'institution Lowood, où la petite Jane est envoyée par sa tante, Mrs Reed, reproduit les coutumes d'une institution où séjournèrent Charlotte et ses sœurs; ainsi que la propagation du Typhus causée par la mauvaise hygiène de vie que l'on menait à Lowood qui tua de nombreusespensionnaires, se réfère à la maladie du tuberculose qui tua ses sœurs au pensionnat de son enfance.
De plus, Jane est institutrice et gouvernante, tout comme l'était l'auteur; bien que son personnage est heureux de son emploi en tant gouvernante de la pupille de Mr Rochester, alors que Charlotte ressentait profondément le peu de choix qu'avaient les femmes pauvres au XIXe siècle.
Quant au...
tracking img