Japon catastrophe naturelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1251 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Catastrophes multiples au Japon

Le tsunami est une onde océanique provoquée par un mouvement rapide d’un grand volume d’eau dont l’origine est l’effet d’un séisme (tremblement de terre) qui lui, résulte de la libération brusque d’énergie accumulée par les contraintes exercées sur les roches.
Il est associé à la naissance et au déploiement d’une immense vague qui devient déferlante etdestructrice au contact des rivages terrestres.
Le point d’origine d’un séisme est appelé hypocentre ou foyer sismique. Il peut se trouver à la surface, jusqu’à 700 kilomètres en profondeur.
Au Japon, l’hypocentre du séisme se trouvait à 24 kilomètres en profondeur.
On parle de l’épicentre du séisme pour désigner le point de la surface de la terre qui se trouve directement au dessus del’hypocentre.
L’épicentre est le lieu de la surface terrestre situé exactement a la verticale du foyer, où l’intensité du séisme est la plus importante.
(cf. Photo 1)
Au Japon, habitués à ce genre de catastrophes, les Japonais ont pris des précautions systématiques : ils ont mis en place un système doté d’ordinateurs très performants, qui permettent de détecter la formation d’un tsunami, en déduire lahauteur des vagues ainsi que la vitesse de leur propagation et le moment ou les vagues atteindront les côtes grâce à l’épicentre et la magnitude du séisme.
Le jeudi 10 mars un peu avant 07h00 du matin (heure française), un énorme tremblement de terre suivi d’un tsunami est survenu.
Au Japon, il est 15h46 lorsque le tsunami se forme au large de la côte pacifique, dans le sillage du puissant séismequi vient de frapper le pays. D’abord, un tourbillon comme un cyclone au milieu de l’océan, il y a alors une alerte au tsunami dans tout l’océan pacifique jusqu’aux côtes américaines. (Ce chalutier est pris au piège). (Photo 2) Très vite, les vagues se forment, avancent et s’infiltrent le long des côtes jusqu’à la ville de Sendai qui sera la plus touchée par cette catastrophe.
L’épicentre duséisme se trouve dans l’océan Pacifique, à une centaine de kilomètres des côtes japonaises. (Photo 3)
Ce séisme est le plus fort jamais enregistré au japon, presque 9 degrés sur l’échelle de Richter, ce qui en fait le 5ème séisme le plus puissant depuis 1900. Sa puissance a été telle, qu’aux dires des géologues, l’axe de rotation de la Terre lui-même aurait bougé de 10cm. La puissance de l’onde aété ressentie jusqu'à la côte Pacifique des Etats-Unis causant même la mort d’un homme qui filmait les vagues en Californie.
Il a provoqué des dégâts considérables dans l’est du pays, en effet c’est un énorme raz de marée, une gigantesque vague de près de 10m de haut, qui a submergé la ville et qui a tout emporté sur son passage : les voitures, les camions, les bateaux, les maisons et les ports n’ontpas résisté à la force du courant. (cf. Photo 4) C’est un mur d’eau qui s’engouffre dans les terres sur plusieurs kilomètres. La vague inonde progressivement la ville et parvient jusqu’à l’aéroport vide qui avait été évacué, et dont les employés se sont réfugiés sur les toits ou dans les tours de contrôles, où ils ont assisté impuissants au déferlement de l’eau. (cf. Photo 5)
Des milliersd’habitants alors prisonniers agitent désespéramment des draps blancs et appellent à l’aide par leurs fenêtres. Derrière elle, la vague ne laisse qu’une étendue d’eau, seuls les toits émergent. Partout, flottent des débris et des carcasses, par endroits, d’immenses colonnes de fumées s’échappent vers le ciel, conséquence des incendies qui se déclarent chez des particuliers mais surtout dans lesraffineries et dans une centrale nucléaire. C’est tout une région qui devient paralysée mais surtout isolée où les opérations de secours s’annoncent très difficiles.

A Tokyo, la secousse a également été très fortement ressentie. En milieu d’après-midi, la plupart des Japonais se trouvaient au bureau quand les premières vibrations se font sentir dans les immeubles de bureaux. Le tremblement de...
tracking img