Jaques brel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2668 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jacques Brel, né Jacques Romain Georges Brel, le 8 avril 1929 à Schaerbeek, une commune de Bruxelles (Belgique), et mort le 9 octobre 1978 à Bobigny (France), est un auteur et chanteur belge. Il était également acteur et réalisateur de films.

• Biographie

Plaque commémorative au 138 avenue du Diamant à Schaerbeek
Issu d'une famille catholique flamande d'industriels, Jacques Brel a étéun enfant peu intéressé par l'école, excepté par les cours de français. À l'adolescence, il joue des pièces de théâtre en amateur au sein de la Franche Cordée[1]. Son père le fait entrer dans la cartonnerie familiale, travail pour lequel il n'a aucun goût. Il songe très sérieusement à une reconversion, soit en tant qu'éleveur de poules, soit en tant que cordonnier, soit comme chanteur. Il choisitcette dernière voie. Il écrit n'importe où, n'importe quand. Amateur de musique classique (principalement de Maurice Ravel et de Schubert)[réf. nécessaire], il compose ses premières mélodies sur le piano familial et sur sa guitare sans jamais avoir pratiqué la musique auparavant.
Le 1er juin 1950, il épouse Thérèse Michielsen, dite « Miche », rencontrée trois ans plus tôt dans le mouvementcatholique la Franche Cordée. Le 6 décembre 1951 naît sa première fille, Chantal, puis France le 12 juillet 1953. Enfin, Isabelle en août 1958 pour laquelle Jacques Brel écrivit la chanson qui porte son nom.
À partir de 1952, il écrit et compose ses premières chansons qu'il chante dans le cadre familial, et à diverses soirées dans des cabarets bruxellois[2]. Il fait déjà preuve de cette puissancelyrique (tant dans les textes que dans son interprétation encore trop teintée de scoutisme) qui rebute sa famille. Elle tente de le dissuader de continuer dans cette voie.
Il persévère. En 1953, sort un 78 tours[1], puis, il quitte la capitale belge pour se rendre seul à Paris appelé par Jacques Canetti, découvreur de talents chez Philips et propriétaire du cabaret « Les Trois Baudets ». Sa famille nelui coupe pas les vivres, mais le laisse se débrouiller seul en lui gardant une place dans l'entreprise familiale de cartonnerie. Il se retrouve dans une petite chambre inconfortable de l'hôtel Stevens à Pigalle. Pour gagner un peu d'argent, il enseigne la guitare au danseur-acrobate Francesco « Cocky » Frediani, un artiste italien paraissant alors à l'affiche du cabaret La nouvelle Eve. Cedernier, témoin des premiers jours du débutant, l'accompagnera d'ailleurs lors de son premier passage à l'Olympia en « lever de rideau » (moment où les spectateurs entrent dans la salle et s'installent à leur place). Les conditions de travail sont difficiles pour Jacques : il n'avait pas de loge et devait se changer derrière le bar de l'Olympia. À la fin d'une représentation, Bruno Coquatrix qui l'aremarqué, le félicite de sa prestation, l'invitant à lui rendre visite pour discuter d'un prochain passage.

Jacques Brel en 1955
Une deuxième fille, France, naît peu de temps après : pour Jacques Brel, les difficultés continuent, encombré qu'il est de ses longs bras, de son grand corps maladroit. En janvier 1955, Brel fait ses débuts à l'« Ancienne Belgique », célèbre salle de concertbruxelloise, dans l'avant-programme de Bobbejaan Schoep.
En 1955, il fait venir sa femme et ses deux fillettes à Paris. Ils s'installent à Montreuil. Ce sera l'année de son premier 33 tours. Imprégné encore de l'influence du scoutisme et de son éducation catholique (bien que sa vie sentimentale soit chaotique), Georges Brassens le surnomme gentiment « l'abbé Brel »
En 1956, il rencontre François Rauber,un pianiste, qui devient son accompagnateur. En 1957, pressé d'achever ses études musicales au conservatoire, Rauber renonce aux tournées à travers le pays. Il est alors remplacé par un autre étudiant du conservatoire : c'est la rencontre avec Gérard Jouannest, qui deviendra son accompagnateur exclusif sur scène, Rauber revenant vers Brel une fois son diplôme en poche pour devenir l'orchestrateur...
tracking img