Javateck

Pages: 10 (2338 mots) Publié le: 20 février 2012
CORRIGE : JAVATECK
DOSSIER 1 : ANALYSE DE GESTION

A. Rentabilité de la nouvelle activité : 10 points

1. Écarts globaux sur marges sur coûts d’achat : annexe A complétée

Écarts globaux sur marges sur coûts d’achat
Modèles Réalisations Prévisions Écarts
Quantités Marges
unitaires Marges
totales Quantités Marges
unitaires Marges
totales Valeur Signification
PL 2 600 9 23 400 2 10011 23 100 + 300 Fav 0,5 pt
GL 1 550 13 20 150 1 300 15 19 500 + 650 Fav 0,5 pt
DC 1 300 23 29 900 1 600 23 36 800 - 6 900 Déf 0,5 pt
Total 5 450 13,48 73 450 5 000 15,88 79 400 - 5 950 Déf 0,5 pt
NB : la marge unitaire réelle se calcule toujours par rapport aux coûts unitaires préétablis afin de mettre en évidence la responsabilité des commerciaux.

2. Analyse de l’écart sur marges sur coûtd’achat
21. Écarts sur marges. Grandes lattes GL :
Marges réelle x Quantités réelle = 13 x 1 550 = 20 150
Marge unitaire prévue x Quantités réelles = 15 x 1 550 = 23 250
Marge unitaire prévue x Quantités prévues = 15 x 1 300 = 19 500

Écart sur marge unitaire = 20 150 – 23 250 = - 3 100 € (1 point)
Écart sur quantités vendues = 23 250 – 19 500 = + 3 750 € (1 point)

Globalement, lamarge totale sur ce produit GL a augmenté de 650 € (marge globale réelle de 20 150 € contre les 19 500 € attendus).

22. Qualification de ces écarts : 1,5 pt
L’écart sur marge unitaire est défavorable.
Il provient d’un prix de vente unitaire réel (20 €) plus faible que celui prévu (22 €).
Les vendeurs ont donc accordé des réductions commerciales importantes.

L’écart sur quantités vendues estfavorable.
Les réductions accordées ont contribué à augmenter les quantités réelles vendues (1 550 unités) alors que les prévisions portaient sur 1 300 unités seulement.

23. Commentaires : la rentabilité est-elle remise en cause par les réductions commerciales accordées par les vendeurs ? 1.5 point
La marge réelle sur coût préétabli a diminué par rapport aux prévisions (- 5 950 €).
Là oùles vendeurs ont accordé des réductions commerciales :
- prix de vente PL : 20 € au lieu de 22,
- prix de vente de GL : 28 € au lieu de 30,
l’écart global sur marge est favorable :
- écart global PL : + 300 €,
- écart global GL : + 650 €.
Par contre : aucune réduction n’a été accordée sur les dalles DC (prix de vente réel est égal à celui prévu : 46 €), les quantités vendues n’ont pas atteintcelles espérées et l’écart global est défavorable : - 6 900 €.
Conclusion : les réductions commerciales accordées par les vendeurs ne diminuent pas la rentabilité parce qu’elles contribuent au contraire à accroître le volume des ventes.

3. Seuil de rentabilité

3.1. Taux de marge moyen prévisionnel :
CA HT prévu (annexe 1) :
PL = 22 € x 2 100 unités = 46 200 €,
GL = 30 € x 1 300 unités =39 000 €
DC = 46 € x 1 600 unités = 73 600 €.
CA HT total = 158 800 €.
M/CV totale prévue = 79 400 € (voir annexe A)
Taux de M/CV moyen = (79 400 / 158 800) x 100 = 50% 1 point

3.2. Calcul du SR prévisionnel :
Solution 1 :
SR = CF / %M/CV = 50 000 / 50% = 100 000 €. 1 point

Solution 2 :
SR = 50 000 (CF) / 15.88 (M/CV unitaire) = 3 149 unités
Prix de vente moyen pondéré = 158 800 € /5 000 unités = 31.76 €
SR en valeur = 3 149 unités x 31.76 € = 100 012 €.

Accepter toute autre solution pertinente.

3.3. Sécurité : comparaison entre SR et CA 1 point (marge ou indice de sécurité)
SR prévisionnel = 100 000 €
CA prévu = (22 x 2 100) + (30 x 1 300) + (46 x 1 600) = 158 800 €
Conclusion : la marge de sécurité (58 800 €) est importante.
Accepter la comparaison avec le CAréel : 155 200 € : (20 x 2 600) + (28 x 1 550) + (46 x 1 300)

Indice de sécurité = (58 800 / 158 800) x 100 = 37% ou accepter (55 200 / 152 200) x 100 = 36%

B. Flux de trésorerie : 10 points

1. Encaissements

Annexe B complétée :

CATTC mensualisé : 8 400 000 /12 = 700 000
Encaissements mensuels du premier semestre
en milliers d’euros entiers
Janvier Février Mars Avril Mai Juin...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !