Jay jay

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (261 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Haïtiens ont entamé mercredi soir une deuxième nuit de cauchemar au milieu des décombres après le violent séisme qui a frappé l'ile, transformant desquartiers entiers en cimetières à ciel ouvert. A Port-au-Prince, ce sont des centaines de milliers de personnes qui devaient passer une nuit à la belleétoile, dans l'obscurité totale, faute de courant.

Des habitants qui ont tout perdu, leur maison, leur vie d'avant, se sont entassés dans le centre-villetransformé en immense camp de réfugiés. Ils réclament désespérément de l'eau, de la nourriture et des médicaments. Avec les heures qui passent, la températurequi augmente, la situation empire. Certains en viennent à boire l'eau insalubre des fontaines publiques.

Au lendemain du séisme de magnitude 7 surl'échelle de Richter qui a ravagé Haïti, mardi à 16 h 53 (22 h 53 à Paris), aucun bilan officiel n'était encore disponible. Des corps sans vie ou blessés jonchaientles rues de la capitale, Port-au-Prince, en partie détruite. Le gouvernement haïtien a dit redouter un bilan humain supérieur à 100 000 morts.

Un bilanhumain terrible.
Selon le premier ministre Jean-Max Bellerive, le séisme pourrait avoir fait plus de 100 000 morts, sur une population de près de 10millions d'habitants. (Lire les témoignages d'internautes à Port-au-Prince). Le ministre des affaires étrangères français, Bernard Kouchner, a néanmoins tenu ànuancer ces projections, rappelant que les premiers chiffres cités dans des catastrophes d'une telle ampleur sont généralement supérieurs au bilan définitif.
tracking img