Je ne sais pourquoi - paul verlaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (908 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Je ne sais pourquoi fut écrit durant l'été 1873, alors que Verlaine était en prison pour avoir tiré sur son amant Rimbaud. Le poème parut pour la première fois dans le recueil intituléCellulairement. Il rejoignit ensuite le recueil Sagesse publié en 1881.
Dans le cadre d'un commentaire de ce texte, on s'intéressera tout d'abord à la structure et à la symbolique du poème pour ensuite étudier lasubjectivité de la description et les sentiments que le poète laisse transparaitre.

Le poème de Verlaine se structure en 5 strophes : 3 sizains et 2 quintils alternés. On observe au cour de cetexte différents effets de répétitions qui lui confèrent une certaine musicalité. En effet, la première et la dernière strophe sont exactement identiques ce pourrait faire penser à une sorte de refrain.D'autre part, cette musicalité se voit renforcée par des échos sonores créés par la répétition de certains mots comme « pourquoi » v.1 6 23 et 28, « mélancolique » v.7 et 11, « crie » v. 18 et 22 oupar des allitérations comme « soleil » v.12 avec « sommeil » v.17. On retrouve d'autres mots comme « mer » v.3, « été » v.15, « soleil » v.12 qui ajoutent à la musicalité du poème l'idée de voyage.Cet aspect voyage et maritime est souligné par ailleurs par la présence de la mouette. Celle-ci structure en quelque sorte le récit car elle est présente dans toutes les strophes sous différentes formes: elle est représentée par le verbe d'action « vole » v.3, par son nom « mouette » v.7, par les pronoms « la » v.14 ou « elle » v.18 ou encore par la synecdoque « aile » v.25. Cependant, c'est uneimage assez négative que l'on perçoit de l'oiseau puisque celui-ci « crie » v.22, action amplifiée par le fait que le mot soit répété et précédé de l'adverbe « tristement » v.22. Son vol n'a rien degracieux ni de majestueux, il est irrégulier, son aile paraît « d'effroi » v.5, la mouette est « balancée » par les « vents » v.9 ; ce qui donne une impression d'instabilité.
On retrouve d'autre part...
tracking img