Je sais pa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4786 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ECONOMIE FRANÇAISE : SITUATION ACTUELLE ET CONDITIONS D’ UNE CROISSANCE DURABLE

Présentation schématique de l’ intervention de Jean-Pierre CHOMETTE

« La mer, toujours recommencée » dit Paul Valéry ♦ Ainsi en va-t-il de la conjoncture économique : → l’ dernier, à la même époque, le panorama était incertain, voire an menaçant, avec une nouvelle crise des pays émergents, générée par lacessation des paiements de la Russie, qui avait provoqué une contraction des échanges mondiaux, à l’ origine du marasme des industries occidentales ; → cette année, - l’ activité, qui a repris dès le printemps 1999 et s’ est amplifiée postérieurement, paraît solidement établie sur l’ ensemble de l’ année 2000, - surtout, l’ analyse des fondements de cette reprise conduit à se demander si les nationseuropéennes, assainies par la discipline qu’ elles se sont imposées en vue de mettre en place une monnaie unique, n’ entrent pas dans une ère d’ expansion forte et durable, contrastant avec la croissance molle de la décennie écoulée. ♦ Il semble ainsi justifié de centrer, cette année, l’ approche de la conjoncture économique sur le thème central de la croissance, en distinguant :

- lescaractéristiques actuelles de l’ économie française, prise dans son environnement international, - la vraisemblance d’ cheminement dynamique de notre pays à moyen un terme.

A – LA SITUATION ACTUELLE

I – L’ ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL

1.1. LES PAYS EMERGENTS On peut souligner : → La reprise de l’ activité constatée surtout en Asie et Moyen Orient (plus tardivement en Amérique du Sud) grâce à : - desdévaluations massives en 1997 - la forte activité aux Etats-Unis (demande industrielle en composants électroniques) et à la demande des pays industrialisés - la hausse des cours des matières premières et de l’ énergie - l’ appréciation du yen - des mesures de redressement internes, entraînant un freinage de la demande interne qui a ralenti les importations venant de pays hors zone → La stabilisationfinancière avec : - le retour des capitaux étrangers - l’ aide internationale - les investisseurs attirés par hauts rendements (croissance = hausse des profits) - la restructuration du secteur bancaire d’ : où - réduction des déficits extérieurs - stabilisation des marchés de changes - baisse de l’ inflation - repli des taux d’ intérêt - progression des marchés financiers → Une fragilitérémanente en raison : - d’ forte dépendance envers USA une - de surcapacités de production (lenteur des ajustements) - de structures bancaires fragiles (importance de créances douteuses) des troubles socio politiques
2

En outre, on peut noter qu'il existe de grandes disparités de situations entre zones et pays. → Quelques pays résument l’ ambivalence de la situation des pays émergents : uLa Chine (11% PIB mondial)

Gros débouché potentiel pour France qui y est mal implantée Si Hong Kong (économie de services) se redresse lentement, la Chine (continentale) éprouve quelques difficultés liées à : - un marché interne faible, avec une demande atone - des exportations peu compétitives (même si la hausse du yen améliore la situation) - des entreprises publiques peu rentables - des réformes destructures qui augmentent le chômage

D’ : où - des dépenses budgétaires pour soutenir demande interne - une dévaluation du yuan (entraînant dollar H. Kong) possible avec l'adhésion à l’ OMC, mais peu judicieuse : - Importance de la part importée dans les exportations chinoises - réserves de change élevées et comptes extérieurs excédentaires - volonté hégémonique à terme u L’ Argentine : problème ducurrency board et du Mercosur

si dévaluation du peso : meilleure compétitivité des exportations (vers Brésil qui absorbe 30 % exportations) mais dette externe libellée en devises (dollar) si dollarisation de l'économie : confiance des marchés renforcée mais croissance freinée fortement d’ une récession attendue en 2000 où

3

u La Russie Elle influence fortement ses voisins de l’...
tracking img