Je veux en savoir + !

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3053 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
REPRODUCTION DU TEXTE AUTORISÉE SOUS RÉSERVE DE CITER LA SOURCE

LA BATAILLE DE KAPPEL EN 1531
Par Philippe & Gilles HOUDRY

De Jaune et de Rouge Vêtus, Collection Genus Familia [ In Gelb und Rot gekleidet / Clad in Yellow and Red ] 124 p., Nancy & Montreuil 1999, France Traduction française de Philippe HOUDRY Dépôt Légal BNF - 1999

Monographie familiale, édition limitée à 30 ex. Éditéepar Philippe & Gilles HOUDRY Nancy (54) & Montreuil (93), FRANCE http://philippe.houdry.free.fr/

Piquier suisse du XVème siècle

© 1999 Philippe & Gilles HOUDRY

p. 1

La séparation des confessions causée par la Réforme avait conduit à un clivage de la Confédération entre les cantons de l'ancienne confession et ceux de la nouvelle. A partir de Zürich, où Huldrych Zwingli proclama larénovation de l'Église et de l'État, la doctrine réformée atteignit les villes de Berne, Bâle, Saint-Gall et Schaffhouse ainsi qu'une partie de Glarus et Appenzell. Les autres cantons, et en particulier ceux situés au coeur de la Suisse, persistèrent dans la foi catholique. Cette polémique échauffa les esprits d'une manière exceptionnelle. Elle impliqua l'ensemble de la Confédération dans une périlleusedispute où le plus fort l'emporterait. Les deux partis construisirent des alliances étrangères afin de protéger leurs arrières : les Réformés s'allièrent avec les villes de Constance, Saint-Gall, Biel et Mühlhausen, les Catholiques avec l'Autriche en formant une "Union Sacrée" qui risquait alors à détruire la Confédération. En 1524, les cinq cantons les plus actifs du centre de la Suisseaccompagnés de l'Autriche préparèrent une expédition militaire avec pour objectif de frapper Zürich, capitale de la nouvelle doctrine. La même année, Zwingli écrivit son fameux "Conseil pour une campagne militaire" par lequel il intimait l'ordre à la ville de Zürich de marcher contre les cinq cantons catholiques. Ce conseil militaire se manifesta par la mobilisation complète de l'armée, ainsi que lacoalition politique des Réformés et l'étude de diverses options militaires. Malgré la profonde désunion et la tension croissante entre les cantons des deux doctrines, on n'en vint tout de même pas de suite à la guerre. En juin 1529, malgré l'insistance de Zwingli, les préparatifs militaires échouèrent face à la forte réserve de Berne. Cette première guerre de Kappel s'arrangea donc sans effusion desang bien que Zürich ait été militairement en position dominante.

Ulrich Zwingli, humaniste et réformateur né à Wildhaus, près de Saint-Gall, en 1484. Premier élaborateur du dogme réformé, il fit abolir le célibat des prêtres et la messe. Il gagna une partie de la Suisse à sa doctrine. À sa mort à Kappel en 1531, certains de ses partisans se réunirent avec les Calvinistes de Genève et lesLuthériens allemands (Gravure de Meyer).

© 1999 Philippe & Gilles HOUDRY

p. 2

Cette première paix publique de Kappel en 1529 fut modérée. Zwingli n'était parvenu à ses fins qu'en partie : les cantons catholiques devaient se détacher de l'Autriche et s'engageaient au paiement d'un dédommagement pour la menace qui avait pesée d'un blocus alimentaire. Cette paix ne dura pas longtemps car tous lesobjectifs des Réformés n'étaient pas atteints. Elle ne convainquait d'ailleurs pas les Cinq Cantons catholiques. Zwingli était certain de tout ceci et savait que seul le succès des armes permettrait de mettre fin à cette querelle entre les Confédérés pour enfin permettre à la nouvelle doctrine de se répandre dans toute la Confédération. Cependant les autres cantons réformés ne suivraient plus qu'enhésitant l'ambitieuse politique de Zürich. Les cantons catholiques ne respectaient pas pleinement les conditions du traité et, à l'opposé des conseils de Zwingli, on décréta la menace d'un blocus sur les vivres à leur encontre. Ce moyen de pression économique, qui avait déjà été employé en sens inverse dans le conflit précédent, signifiait aux cantons concernés une déclaration de guerre sans...
tracking img