Je veux peindre la france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (348 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Aggrippa D'Aubigné Je Veux Peindre La France...
NTRODUCTION
L'auteur de ce texte, Agrippa d'Aubigné vécut au XVIème siècle ; né d'une famille protestante, il reçut une éducation humaniste, dansles principes de la Réforme. Voué à la défense de la cause protestante, il prit rapidement les armes et s'engagea au coté d'Henry de Navarre. Déçu par l'abjuration de ce dernier (devenu Henry IV),c'est par l'écriture qu'il poursuit son combat : Les Tragiques, dont est extrait le texte qui suit, est une œuvre poétique de combat, liée à l'action du parti protestant au cours des guerres de religion.Le premier chant présente la tragédie de la France à travers une grande allégorie.

ANNONCE DES AXES
I - Un texte bâtit sur une allégorie de la France / mère
II - Les procédés d'amplificationIII - L'engagement d'Aubigné en faveur d'un camp

I - LE RECIT D'UN EPISODE TYPE DE LA RESISTANCE
Dès le premier vers en alexandrin, le poète annonce clairement et solennellement son intention :"Je veux peindre la France une mère affligée" :
- Le terme "peindre" suppose bien une construction progressive, à la manière d'un tableau
- L'expression "mère affligée" met bien en valeurl'ambivalence du thème : la France est à la fois "mère" (et le texte va développer cet aspect protecteur et nourricier) et "affligée" ce qui annonce déjà le thème de la peine et de la violence.
à Ces deuxaspects vont être largement développés dans le texte et vont contribuer à étoffer l'allégorie.

A. L'image de la mère nourricière
* Relevé du champ lexical correspondant
* Le sein est ici unesynecdoque de la mère nourricière

B. Le registre de la violence physique
* relevé du champ lexical correspondant
* Les sonorités rendent bien l'idée du déchirement : - Vers 8 : "Faitdégât du doux lait qui doit nourrir les deux" (opposition entre les dentales dures [d] et les assonances douces [u]) - Vers 12 : "Ayant dompté longtemps en son cœur son ennui" (opposition entre les...
tracking img