Je vis je meurs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1366 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
16.09.2010

LECTURE ANALYTIQUE
1
Louise Labé
" Je vis , je meurs "
1550

Probématique : Comment la structure du poême traduit-elle les sentiments de l'auteur ? De quelles façons Louise Labé poétesse de la Renaissance rend elle compte de la puissance de l'amour ?

l . Le désordre amoureux

1) La forme du sonnet

Affecte d'abord la construction d'ensemble du texte . Le sonnet sembleadditionner 4 strophes qui se succèdent , organisation sythaxique simple : chaque strophe se referme sur elle même donnant à chaque sous ensemble sont unité propre . A l'interieur des strophes , la juxtaposition semble la règle . Les propositions se succèdent dans le cadre du vers , soit dans le cadre de l'hémistiche . Les coupes sont fortes & subordinations absentes : on peut parler de parataxesc'est à dire de juxtapositions de propositions . La première strophe est à cet égard révélatrice . Elle juxtapose dès le premier vers 3 éléments " Je vis , je meurs ; je me brûle et me noie " . La suite de la strophe propose 3 vers délimités par le " . " ou " ; " toujours synthaxiquement indépendant . Le rythme vient confirmer cette impression . Les unités mélodiques sont distinctes . Chaque finde vers correspond à une pause rythmique ; aucun enjambement vient rompre la mettrique qui impose sa forme . A l'interieur du vers , la juxtaposition est la règle : 2 éléments de longueur inégalement se succèdent selon la forme du décasyllabe . ( 4+6 ) .
" Je vis , je meurs ; je me brûle et me noie J'ai chaud extrême en endurant froidure " .
Les sonorités renforcent les premières impressions :chaque strophe se construit sur une palette sonore délimitée dont le premier vers constitu l'ouverture & anonce la composition ultérieure .
" Je vis , je meurs ; je me brûle et me noie " . 4 sons vocaliques [i] , [oe] , [y] , [wa] qui seront repris respectivement 10 , 4 , 6 , 7 fois dans le poême . Ainsi , s'additionne les éléments constitutifs du texte .

2) L'emploi des personnes

La mêmeimpression se dégage des analyses de pronoms & sujet . Si la première personne omniprésente inscrivant l'ensemble du texte sous le signe d'une confidence intime , l'analyse des fonctions grammaticales révèle l'alternance de la fonction sujet " Je vis , je meurs " & fonction objet " je me brûle " ; cette dernière fonction peut-être directe " & me noie " ou indirecte " la vie m'est " .
Enfin , la3ème personne apparaît sous supstentif " la vie m'est ... , mon bien s'en va " cette forme se retrouve aussi dans le personnification par la majuscule au vers 9 " Amour " .

3) La valeur du présent

Dans le poême comme dans l'ensemble du recueil , le présent est le temps grammatical qui organise le discours amoureux . 19 verbes sont construis au présent .
Le vers 1 en additionne 4 . Le présentsur Louise Labé est le temps de la parole qui actualise l'acte dénonciation . Il marque aussi le refus du temps passé & futur : la passé qui s'oubli & le futur refusé . Seule une place durable & fixe est accordée au temps présent qui devient une longue permanence . Dans ce présent pourtant une scène se dessine : irruption dans la durée rendu par l'adverbe : " tout en un coup " ( v.5 ) passé quis'efface " mon bien s'en va " ( v.7 ) futur qui s'actualise " & quand je pense avoir plus de douleur " " puis quand je crois ma joir être certaine " ( v.12 ) pour rejetter la perseption première " Il me remet en mon premier malheur " . Le présent totalise le temps : temps des fais , sensations d'amour & de souffrance , paroles qui se disent . Le poême énonce par sa forme par son jeux des pronoms parsa synthaxe un désordre apparent .

ll . La force des contrastes
Le sonnet > 2 ensembles distincts : quatrins & tercets .

1) Des strophes qui s'opposent

Quatrins & tercets se succèdent selon le shéma usuel . Mais l'opposition des strophes est soulignée par l'emploi des rimes . Les quatrins addionnés selon des rimes embrassées ( ABBA ) . Les tercets proposent leur système particulier...
tracking img