Je vis je meurs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1535 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
 « Je vis, je meurs» Louise Labé

Louise Labé est une poétesse du 16è siècle (1524-1566). Fille d’un riche artisan lyonnais, elle reçoit une éducation moderne ; elle connait le latin, , l’italien, l’espagnol, la musique etc…. c’est une personne très cultive surtout pour une femme ce qui était rare à l’époque ; elle monte aussi à cheval , sait manier les armes et participe à destournois. C’est une femme moderne, libérée, ce qui va lui attirer des reproches et des critiques. Elle connait l’expérience d’un amour malheureux dans sa jeunesse (le jeune homme qu’elle aime va la quitter) puis se marie avec un riche artisan. Elle crée un salon littéraire qui réunit d’autres poètes de l’époque comme Maurice Scève ou Pelletier du Mans.

Son œuvre : c’est en 1555 qu’elle publie latotalité de ses œuvres ; débat de Folie et d’Amour, (discours), Elégies (poésie lyrique sentimentale et mélancolique, au nombre de 3),(le lyrisme est l’expression d’une émotion personnelle intense ; la poésie lyrique traite des sentiments du poètes par des thèmes comme l’amour, la mort, la communion avec la nature, le destin….) et Sonnets (25)
Sa poésie, dans les Sonnets évoque son amour malheureux,revendique librement le plaisir charnel (physique) et ne s’inquiète pas de la pudeur de l’époque. Le recueil (ensemble des sonnets) est divisé en 2 : avant le 13è sonnet ils expriment plutôt l’espoir et après le 13è sonnet plutôt la nostalgie.
« Je vis, je meurs » est le 8ème des Sonnets sur 25.

Ce texte est écrit en décasyllabes (10 syllabes) pour mieux évoquer les tourments de l’auteur. Letexte est composé de 2 quatrain (4 vers) pour décrire l’instabilité lié à l’amour et de 2 tercets (3 vers) où elle sonne l’explication de ses changement et montre qu’ils sont inévitables

*(2 vers : distique, 5 vers quintil, 6 vers sizain)

En lisant ce texte, on peut se demander comment ce sonnet exprime-t-il l’amour et ses tourments. Je vais donc étudié deux grandes parties, la premièrel’instabilité amoureuse et la deuxième la toute-puissance de l’Amour.

I Ce sonnet montre l’instabilité permanente liée de l’état amoureux

a) L’instabilité est exprimée par des oppositions, des antithèses (opposition de deux idées dans une même phrase. Elles sont nombreuses dans ce sonnet :
v1 : vis / meurs + brule / noie
v2 : chaud / froidure
v3 : molle / dure
v4 : ennuis / joie
v5 : ris /larmoie
v6 : plaisir / tourment
v7 : s’en va / dure
v8 : sèche / verdoie
v10-11 : douleur / hors de peine
v12-13-14 : joie et désiré heur / malheur

Ces oppositions montrent l’instabilité liée à l’amour ; il provoque des états opposés et contradictoires ; L’amoureux (ici la poétesse) a impression et nous donne l’impression d’aller d’un extrême à l’autre. Dans les quatrains, les termes opposéssont reliés par la conjonction de coordination « et » pour montrer la rapidité de l’enchainement des états. (je me brule et je me noie ; La vie m’est et trop molle et trop dure ; je ris et je larmoie ; mon bien s’en va et à jamais il dure ; je sèche et je verdoie). Ces antithèses répètent toujours la même idée pour bien montrer le caractère obsessionnel de l’amour.

b)un cycle perpétuel (qui nes’arrête jamais)
La structure du poème aide à la lecture à comprendre les sentiments de la jeune femme.
a)construction
Les 2 quatrains (4 vers) sont une description des états opposés par lesquels passe la poétesse lorsqu’elle est amoureuse. On est alors dans le vécu, on voit tout ce qu’elle a ressenti.
Le vers 9 introduit l’explication de ces changements ; le vers commence par le connecteur« ainsi » qui fait la syntèse.
Dans les vers 10 à 14 la poétesse commente sa situation ; elle dit comment elle vit ces états ; par 4 verbes de jugement : « pense » (v10), « penser » (v11), « trouve » (v11), « crois » (v12) la poétesse prend de la distance ; elle n’est plus dans le vécu mais analyse sa passion amoureuse (prouvé par l’apparition de propositions coordonnées et subordonnées :...
tracking img